Le Monégasque a effectué des tests au volant de la Ferrari qu’il pilotera l’année prochaine. Il a signé le meilleur chrono du peloton sur le circuit de Yas Marina.

Pour son premier jour en rouge, Charles Leclerc ne pouvait pas rêver mieux. Après sa septième place obtenue le 25 novembre au Grand Prix d’Abu Dhabi, le Monégasque a participé aux derniers tours de piste de la saison 2018 au volant de la Ferrari qu’il pilotera officiellement l’année prochaine. Et il a signé le meilleur chrono des tests effectués les 27 et 28 novembre sur le circuit de Yas Marina. Pendant deux jours, les équipes ont pu ainsi se familiariser avec les pneus 2019 fabriqués par Pirelli.

Au volant de sa SF71H équipée du composé n° 5, la nouvelle gamme correspondant aux hypertendres de la saison 2018, Leclerc a bouclé le plus rapide de ses 135 tours de piste en 1’36″450. Il a devancé son futur coéquipier au sein de la Scuderia, Sebastian Vettel. La veille, ce dernier avait effectué un chrono de 1’36″812 avec la version 2018 de ces pneumatiques.

Le championnat de Formule 1 fêtera son 70e anniversaire en 2019

Bottas classe sa Mercedes en troisième position, en 1’37″231.  Suivent le pilote canadien de Force India, Lance Stroll et le Français Pierre Gasly, qui étrennait ses galons de titulaire chez Red Bull Racing.

Lando Norris et Carlos Sainz chez McLaren, George Russell chez Williams ou Antonio Giovinazzi et Kimi Räikkönen chez Sauber, faisaient également leurs débuts sous leurs nouvelles couleurs.

L’occasion de découvrir leurs nouveaux environnements avant de prendre des vacances bien méritées. Le retour de piste est prévu en février prochain, sur le circuit de Catalogne, pour le Grand Prix d’Espagne. Une saison 2019 qui marquera le 70e anniversaire de la naissance du championnat du monde de Formule 1. Le Grand Prix de Chine, le 14 avril 2019, sera le millième de son histoire.