6e défaite de la saison pour la Roca Team, battue au Mans. L’équipe de la principauté est 12e au classement.

C’était la grosse affiche de la 11e journée de Jeep Elite. Entre le champion de France en titre et son dauphin, le match a tenu ses promesses. Sérieux, les Manceaux, qui restait sur une mauvaise série de trois défaites en quatre matchs, sont venus à bout d’une équipe monégasque encore une fois diminuée par les absences (76-64).

Battue par Levallois la semaine dernière, la Roca Team réalise pourtant un bon début de match et impose d’entrée un 9-0 qui refroidi les ardeurs mancelles. Pas pour longtemps. Car si le deuxième quart-temps est la réplique exacte du premier, c’est avec les rôles inversés. Les visiteurs encaissent ainsi un sévère 10-2, grâce notamment à un Antoine Eito redoutablement efficace malgré son retour de blessure. Comptant jusqu’à 11 points de retard, la Roca Team s’accroche et s’en remet à Yakuba Ouattara et à Jarrod Jones, adroits à trois points, pour rester dans la course. A la pause, le suspense reste entier.

Loin des ambitions de début de saison en Jeep Elite

Les Monégasques essaient d’ailleurs de mettre une grosse pression au retour des vestiaires. Mais le rouleau compresseur sarthois a raison de leurs bonnes intentions. Les Manceaux prennent une option dès la fin du troisième quart-temps (59-51) et s’imposent assez tranquillement dans le dernier acte, où ils comptent jusqu’à 17 longueurs d’avance. Le dernier shoot à 3 points de Valentin Bigote enterre définitivement une équipe monégasque qui a déjà lâché prise.

L’adresse extérieure de son shooteur américain Jarrod Jones, meilleur marqueur du match (20 points), n’a pas suffi aux joueurs de la principauté, trop limités collectivement, pour prendre leur revanche sur la finale de l’an passé. La Roca Team affiche désormais un bilan négatif en championnat (5 victoires, 6 défaites) et bascule à la 12e place du championnat. Assurée de disputer la phase à élimination directe en Eurocoupe, elle reste loin de ses ambitions de début de saison en Jeep Elite.