Monaco s’est imposée sur le fil face à Ulm en Eurocoupe. La Roca Team est assurée de sortir des phases de qualification. Elle devra récupérer tous ses absents pour rivaliser avec les équipes du Top 16.

Et de 6 pour Monaco qui n’a perdu que deux matchs en huit journées de phase de poule d’Eurocoupe. En battant Ulm (84-81) hier soir, dans sa salle Gaston Médecin, les Monégasques, en tête du groupe A, ont décroché leur ticket pour le Top 16. Mais que ce fut difficile ! Privé de trois joueurs et non des moindres (Lazaric Jones, Gerald Robinson et Amara Sy), la Roca Team a souffert face à une équipe allemande qu’elle avait battu au match aller. Comme face à Levallois, en championnat, elle est apparue diminuée par les absences et l’enchaînement des matchs.

C’est surtout en défense que l’ASM a manqué d’énergie, particulièrement en début de partie. A la mi-temps, elle avait déjà encaissé 46 points. Mais alors qu’elle se dirigeait tout droit vers une défaite, la Roca Team a trouvé des ressources pour livrer une deuxième mi-temps de bien meilleure facture.

Une fin de match crispante

La réaction est passée par une efficacité défensive retrouvée. Grignotant petit à petit leur retard, les hommes de Sasa Filipovski vont ainsi livrer une fin de mach de folie. Grâce à un panier à trois points de Yakuba Ouattara (22 points dont 20 en deuxième mi-temps !), l’ASM prend la tête pour la première fois à deux minutes de la fin. Ulm continue cependant à appuyer et repasse devant à 2 reprises. A 7 secondes de la fin, le joueur allemand Javonte Green passe un dernier shoot, pensant sans doute plier le match.

Mais qu’est-ce qu’un grand joueur sinon celui qui est capable de faire basculer ce genre de rencontre indécise ? Monaco a la chance de compter dans ses rangs l’international français Paul Lacombe (21 points, 6 rebonds). Ce dernier fixe d’abord pour Hummer, qui rentre deux points à 0’03’’ du buzzer, avant d’intercepter le ballon lors de l’ultime relance allemande pour marquer deux points à son tour. Magique. Et crispant…

La Roca Team abordera le Top 16 de l’Eurocoupe à partir du mois de janvier. Elle espère récupérer d’ici là tous ses absents pour se donner les moyens de rivaliser avec la crème des équipes du basket européen.