Déjà éliminé de la Ligue des Champions, l’AS Monaco s’est incliné en déplacement à Madrid face à l’Atletico (2-0), qualifié pour les 8èmes de finale.

Le suspense n’était pas vraiment à son comble pour cette rencontre de Ligue des Champions. A la peine en championnat, les monégasques, qui ont réalisé leur deuxième victoire de la saison samedi soir, n’auront pas réalisé d’exploit à Madrid ce mercredi pour ce match dont le seul enjeu, était une éventuelle qualification en Ligue Europa.

Il n’aura fallu que deux minutes à l’Atletico Madrid pour ouvrir la marque, sur une frappe de Koke, malencontreusement déviée par le monégasque Benoît Badiashile dans la cage de son équipe (2′). Moins de 30 minutes plus tard, c’est Antoine Griezmann qui renforcera l’avantage, marquant ainsi le deuxième but madrilène de la soirée (24′). Score à la mi-temps : 2-0 pour l’Atletico.

Au retour de la mi-temps, déjà à l’abris, les colchoneros ne prendront pas de risques, et baissent le rythme. L’occasion pour les hommes de Thierry Henry de posséder un peu plus le ballon et de s’approcher de la surface madrilène. Ils se créeront même quelques actions menaçantes, comme cette frappe de Falcao (60′) rentré cinq minutes plus tôt sous une ovation du stade Metropolitano. Puis, on aurait pu croire à un vrai renversement en leur faveur avec ce penalty, accordé suite à l’expulsion de Savic, pour une main dans la surface (82′). Mais le tir non cadré de Radamel Falcao s’échouera à côté. Le colombien tentera de se rattraper dans les arrêts de jeu avec une frappe très proche de cadre, sans succès. Score final : 2-0 pour Madrid.

Une défaite synonyme de 8èmes pour les hommes de Diego Simeone, mais également de non-qualification en Ligue Europa, seul espoir des monégasques, déjà éliminés de la Ligue des Champions. Thierry Henry, qui nourrissait le faible espoir d’une 3e place, a dû cependant une fois de plus, revoir à la baisse son effectif marqué par les indisponibilités de nombreux joueurs d’expériences tels que Sidibé, Subasic, Lopes, Jovetic ou Glik. Des absences notamment palliés par les rentrées de quelques jeunes à l’image de Biancone, Massengo et Thuram, qui n’auront pas tremblé face à cette équipe madrilène.

Prochain rendez vous : Samedi 1er décembre, face à Montpellier au Stade Louis II