Le prince Albert II a effectué une visite dans l’Émirat de Dubaï, les 27 et 28 novembre.

Le prince Albert II s’est rendu la semaine dernière dans l’Émirat de Dubaï, entouré d’une quinzaine de décideurs économiques du Monaco Economic Board (MEB). Ces derniers ont rencontré leurs homologues dubaïotes pour des échanges fructueux. Le président du MEB, Michel Dotta, a même signé avec Majid Saif Al Ghurair, président de la Dubaï Chamber, un « mémorandum d’entente » visant à faciliter la coopération entre les milieux d’affaires des deux pays.

Conférence du prince Albert à l’université américaine

Le souverain à quant à lui défendu ses engagements écologiques. Accompagné de Bernard Fautrier, vice-président et administrateur-délégué de la Fondation Prince Albert II, il a prononcé une conférence sur la « mobilité propre et les énergies renouvelables » à l’université américaine de la ville. Le prince à défendu les actions qu’il mène depuis plus de 25 ans en faveur de la préservation de l’environnement, soulignant l’investissement de sa Fondation et la mise en œuvre par son gouvernement de solutions pérennes favorisant la transition énergétique. L’occasion de mettre en garde son auditoire sur le « danger mondial » pesant sur notre planète, « résultat de décennies voire de siècles de pratiques néfastes ». Son cheval de bataille. « Nous avons besoin que tout le monde agisse, que les plus de 7,5 milliards d’habitants de cette planète soient conscients de leurs responsabilités », a insisté le prince Albert.

Pour terminer cette visite de deux jours, l’équipe du Monaco Inter Expo (MIE) a présenté son projet de pavillon pour l’Exposition universelle « Dubaï 2020 ». Un événement à ne pas rater. C’est la première fois qu’une Exposition universelle se tiendra dans une région du Moyen-Orient.