Le nonuple champion du monde, et son fidèle co-pilote Daniel Elena, font leur retour sur le Rallye de Monte-Carlo 2019, qui se tiendra du 24 au 27 janvier. Et, surprise, les deux vétérans ne se trouveront pas dans le cockpit d’une Citroën ou d’une Peugeot, mais dans une Hyundai, qui a engagé le duo pour six épreuves du Championnat du Monde.

Sebastien Loeb a 44 ans, un palmarès unique en matière de rallye, et un emploi du temps chargé : il tentera en début de mois d’arracher une première victoire sur le Dakar, sur 3008 Dkr, avant de faire son grand retour en rallye à l’occasion du Rallye de Monte Carlo. L’annonce de ce come-back suit une participation l’an dernier au Rallye de Catalogne, et surtout un changement d’écurie. Dirigée par le monégasque Michel Nandan, Hyundai Motorsport vient de faire signer à Loeb et Elena un contrat de deux ans, dont 6 épreuves en championnat WRC cette saison. Après Gap (d’où partira l’édition 2019 du Rally Monte Carlo 2019), le tandem devrait se diriger vers la Corse pour le Tour de Corse en mars puis sera au départ du Rallye du Chili en mai.

Un plateau relevé

Première épreuve de la saison, le Rallye Monte Carlo 2019 sera à n’en pas douter l’une des compétitions les plus âpres de l’année. Outre Loeb sur Hyundai i20 coupé, on notera la participation de Sebastien Ogier, qui revient sur Citroën après 7 ans sur Volkswagen puis Ford. Le sextuple champion du monde et vainqueur de l’édition 2018 à Monaco retrouvera ses compétiteurs favoris, en la personne de Thierry Neuville (Hyundai) et d’Ott Tänak chez Toyota. Sur le papier, la doyenne des épreuves du Championnat du Monde de Rallye aligne donc l’un des plateaux les plus impressionnants de ces dernières années. Le spectacle s’annonce au rendez-vous entre tous ces cadors à la fin janvier !