Eliminée de l’Eurocoupe, la Roca Team a entamé son opération remontée en Jeep Elite par un beau succès face à Fos-sur-Mer.

Surclassée à Vilnius la semaine dernière, l’AS Monaco a dit au revoir à l’Eurocoupe. Une défaite qui sonne le glas de ses aventures continentales mais qui lui permet désormais de se concentrer sur ses ambitions domestiques.  En ce sens, les Monégasques ont parfaitement réagi en s’imposant ce samedi soir, dans leur salle Gaston-Médecin, face à Fos-sur-Mer (78-69), une équipe contre laquelle ils s’étaient inclinés au match aller. Toujours privé de Paul Lacombe et de Gerald Robinson, blessés, le collectif de la principauté a pu compter sur une nouvelle grosse performance de Yakuba Ouattara, auteur de 27 points, et d’Elmedin Kikanovic (20 points), sous les panneaux.

Opération remontée

Impliquée défensivement, les Monégasques se sont montrés intraitables face à des Blyrs qui restaient sur deux victoires consécutives. Au coude-à-coude avec leurs adversaires en début de partie, ils ont accélérer en fin de deuxième quart-temps, grâce, notamment, à une meilleure réussite à 3 points. A la pause, le score affiche un écart significatif de 10 points en faveur de la Roca Team (43-33).

L’intensité monte d’un cran au retour des vestiaire, le match devenant âpre, parfois rugueux. Mais ce sont les Provençaux qui en font les frais. Le pivot fosséen Jarvis Varnado est ainsi exclu à la 37e minutes pour sa cinquième faute. La Roca Team ne laisse pas passer l’occasion d’enfoncer le clou. Et, malgré l’activité de leur meneur Ron Lewis (17 points), les visiteurs finissent par lâcher prise, Monaco gérant alors sereinement son avance jusqu’au buzzer.

De quoi satisfaire tout le monde au club, à l’heure de l’opération remontée en Jeep Elite. Avec 11 victoires en 20 matchs, l’ASM intègre enfin le Top 8. De bon augure pour la suite puisque la 3e place n’est plus qu’à une victoire.