Jeep Elite : Monaco avale Le Mans

Jeep Elite : Monaco avale Le Mans

On n’arrête plus la Roca Team, auteur d’une grosse prestation contre Le Mans en Jeep Elite. Le podium se rapproche à grands pas pour l’équipe de Sasa Obradovic qui a enfin obtenu l’équivalence officielle à ses diplômes d’entraîneur.

Et de six pour Monaco ! La Roca Team a largement dominé Le Mans (82-65) ce samedi, lors de la 23e journée de Jeep Elite. Avec un Sasa Obradovic enfin autorisé à s’assoir sur le banc après un mois d’attente, l’équipe enchaîne un sixième succès d’affilé en championnat qui lui permet de s’installer confortablement dans le Top 6.

Un remake à l’avantage de Monaco

Connu pour la qualité de sa défense, la Roca Team n’a pas fait mentir sa réputation malgré un départ poussif. Habile derrière l’arc et adroits à 3 points, grâce notamment Cameron Clark (20 points, 10 rebonds), les Manceaux ont d’abord fait illusion en rejoignant les vestiaires avec un court avantage au score (36-37).

Mais ce feu de paille est éteint dès l’entame du troisième quart temps. En l’espace de 10 minutes, la Roca Team inflige ainsi un cinglant 24-11 au MSB qui ne s’en relève pas. Forts de leur avance, les hommes de Sasa Obradovic vont assurer la victoire dans le dernier quart avec un Paul Lacombe hyper-actif (13 points, 2 rebonds), la recrue américaine de février Dee Boost, scellant la victoire d’un magnifique lay-up au buzzer. Signalons également le très bon match des top players monégasques : Eric Buckner, Yakuba Ouattara, Gerald Robinson et Elmedin Kikanovic ont tous livré une solide prestation.

Dans ce remake de la finale 2018 remportée par Le Mans sur le terrain de Monaco (3 victoires à 2), le champion de France en titre concède donc une inquiétante septième défaite d’affilée à l’extérieur. De son côté, la Roca Team poursuit sa remontée au classement, propulsée par la dynamique impulsée par son nouvel entraîneur, l’éruptif Sasa Obradovic.