Leclerc prêt à tout casser à Melbourne

Leclerc prêt à tout casser à Melbourne

Demain est un grand jour pour Charles Leclerc. Le jeune pilote monégasque étrennera ses nouvelles couleurs sur le circuit de Melbourne pour le premier grand Prix de la saison 2019.

Charles Leclerc ronge son frein… Demain, il s’élancera à l’assaut de la piste du circuit de l’Albert Park, pour le prix Grand Prix de la saison, à Melbourne. « Ce sera évidemment un moment très spécial pour moi Cette course va marquer mes débuts avec Ferrari et cela en fera un Grand Prix vraiment unique. J’ai rêvé de cet instant depuis ma plus tendre enfance et c’est un rêve qui se réalise. Maintenant, je garde les pieds sur terre et je sais ce que j’ai à faire », a-t-il confié cette semaine.

Des tests concluants…

Le jeune pilote monégasque de 21 ans a déjà pris ses marques au sein de la Scuderia. Et, pour l’instant, il a su rendre la confiance placée en lui en exploitant le potentiel de sa Ferrari SF90. D’abord aux essais privés d’Abou Dhabi, en décembre 2018, puis tout au long de l’hiver à Maranello. Sans parler des tests d’avant-saison pendant lesquels il a impressionné par sa dextérité sur le circuit de Catalunya.

« Je suis satisfait du rendement de l’auto pendant les tests et j’ai vraiment hâte de me retrouver en pistecar c’est un week-end de course durant lequel nous devons être récompensés du travail hivernal en obtenant un bon résultat. Ce serait une belle manière d’entamer la saison et ma collaboration avec la Scuderia. »

Ferrari a en effet un statut de favori à défendre ce week-end à Melbourne, notamment face à aux Mercedes et aux Red Bull. Pour mémoire, le coéquipier de Leclerc, Sebastian Vettel, a remporté le Grand Prix d’Australie ces deux dernières saisons. Un Vettel avec lequel il sera libre de s’affronter : « Si je peux être plus rapide que lui, ce serait top », affirme même le Monégasque…