Le président Xi Jinping à Monaco : historique !

Le président Xi Jinping à Monaco :  historique !

Après avoir foulé les chemins de Rome et avant de rejoindre Paris ce jour dans le cadre de la promotion de son projet économique « Nouvelles routes de la soie », le président chinois Xi Jinping était hier, dimanche 24 mars, en visite d’État éclaire mais surtout inédite à Monaco. Retour sur une journée particulière en Principauté.

Hier, dimanche 24 mars, Monaco avait des airs de cité interdite, la visite du président chinois Xi Jinping sur le Rocher ayant fait l’objet de mesures de sécurités impressionnantes, que ce soit sur terre, en mer ou dans les airs : circulation et stationnement restreints, trains et bus en nombre limité, navigation, mouillage, activités sous-marines et nautiques (baignade comprise) interdites, tout comme l’usage d’« objets volants ».  Il faut dire que la venue du président chinois constituait pour la Principauté un événement diplomatique sans précédent. « C’est la première visite d’un président en exercice d’un grand pays et d’une puissance mondiale », commentait le prince Albert II de Monaco à l’agence chinoise Xinhua, en amont de l’événement. Ou quand le chef d’État du pays le plus peuplé de la planète vient à la rencontre du second État le plus petit du monde.

Échanges de politesse… et plus si affinité

En septembre dernier, c’est le souverain du Rocher qui avait eu les honneurs diplomatiques en étant accueilli à Pékin à l’occasion, entre autres, de l’inauguration à la Cité Interdite de l’exposition Princes et princesses de Monaco. Au couple princier Albert et Charlene de rendre la pareille hier en recevant le président chinois et son épouse au pied de l’escalier de la cour intérieur du Palais. Au programme de l’entrevue… Rien de très précis, faute de conférence de presse. Mais gageons que les deux chefs d’État ont pu s’entretenir au sujet des « Nouvelles routes de la soie », projet pharaonique d’investissements chinois qui vise à mettre en place de nouveaux axes commerciaux entre la Chine et l’Europe. De même que les deux hommes ont certainement causé « économie numérique » en évoquant par exemple le déploiement prévu cette année à Monaco de la 5G par le géant Huawei. Enfin, incontournable compte tenu de la sensibilité de S.A.S. le prince Albert en la matière, le renforcement de la coopération en faveur d’une plus grande protection de l’environnement a très certainement dû faire l’objet d’une attention toute particulière lors du tête-à-tête diplomatique. Le prince Albert comme le président Xi Jinping se sont en tout cas mutuellement félicités de leurs nombreuses affinités et de leurs désirs communs de développer les relations bilatérales entre les deux pays. Au tour du président français Emmanuel Macron de recevoir aujourd’hui son homologue de l’empire du Milieu…