Une Roca Team impériale face à Bourg-en-Bresse

Une Roca Team impériale face à Bourg-en-Bresse

Dimanche, la Roca Team a aligné un huitième succès de rang en Jeep Elite. Elle conforte sa quatrième place au classement.

Inarrêtable. Dimanche, la Roca Team a aligné un huitième succès de rang contre Bourg-en-Bresse (85-74). Invaincue depuis le début de la phase retour en Jeep Elite, l’équipe de Sasa Obradovic est redevenue la machine à scorer qui avait fait d’elle un vice-champion de France l’année dernière. Efficace, solide défensivement, gérant ses temps faibles, elle n’a fait qu’une bouchée de Burgiens dépassés d’entrée par les événements.

L’horizon des play-offs se dégage

Le 10-0 qu’elle infligeait en quatre minute de jeu donnait le ton du match. Un Paul Lacombe au four et au moulin (11 points, 4 rebonds, 2 interceptions, 2 passes) et un tandem Buckner-Kikanovic (19 points et 16 points) dominateur dans la raquette ont vite éteint la petite révolte des Burgiens initiée par Rob Gray et Mike Moser dans le deuxième quart. A la mi-temps, l’avantage au score n’est cependant que de 9 points (42-33) en faveur des locaux.

Mais, de retour sur le parquet, les joueurs de la principauté ont repris leur domination, bien emmenés par Dee Bost (10 points, 6 rebonds, 7 passes). L’écart se creuse alors jusqu’à 25 points dans le quatrième quart. Et le 14-0 passé par les visiteurs dans le money-time ne change rien à l’affaire si ce n’est une colère homérique de Sasa Obradovic sur le banc. Certes, les Burgiens ne repartent pas avec une valise. Mais il n’y a pas eu match. Monaco était trop fort. « Notre retour en fin de match ne change rien, on aurait pu en prendre 20 ou 30 », avoue ainsi le Bressan Maxime Courby au micro de RMC Sport.

La première conséquence de la bonne passe actuelle de la Roca Team, c’est que l’horizon des play-offs se dégage. Confortablement installée au pied d’un podium occupé par l’ASVEL, Pau-Lacq-Orthez et Nanterre, l’ASM rappelle à ses concurrents qu’elle est un sérieux prétendant au titre. Et que les bouillons qu’elle délivrait en début de saison sont de l’histoire ancienne.