Grand Prix de Monaco, la légende : le documentaire à ne pas rater

Grand Prix de Monaco, la légende : le documentaire à ne pas rater

TF1 va diffuser un documentaire en marge du Grand Prix de Monaco qui fête cette année son 90e anniversaire. Ce film de Franck Florino célèbre les champions  de cette épreuve reine du circuit automobile.

Duels homériques, accidents spectaculaires, guerre d’argent mais aussi paillettes et glamour… Samedi 25 mai à 10h35, TF1 va diffuser un documentaire sur le Grand prix de Monaco. De quoi plonger tous les amateurs et passionnés dans l’ambiance à quelques heures du départ de cette course mythique qui fête cette année son 90e anniversaire.

Des archives rares et des scènes de reconstitution habillent ce film de Franck Florino, agrémenté de témoignages exclusifs des plus grands pilotes et dirigeants de Formule 1. Et c’est le prince Albert II en personne qui narre la riche histoire de la « course dans la cité » dont le coup d’essai fut lancé le 29 avril 1929. Il s’agit alors d’un petit miracle. De fait, organiser un tel événement sur un territoire aussi exigu, est un immense pari pour le plus petit Etat européen !

Un tracé exigeant

Dessiné entre le port Hercule et Monte Carlo, le tracé doit jongler avec le tramway et les escaliers qui jalonnent à l’époque le parcours. D’emblée, il se place parmi les plus durs du championnat du monde de F1. La piste est étroite avec des virages particulièrement serrés, contraignant les pilotes à la plus grande prudence. La moindre erreur de pilotage peut se payer d’un accident souvent spectaculaire. Des améliorations lui sont néanmoins apportées au fil des ans par l’Automobile Club. Car c’est cette institution monégasque qui, sous l’égide du prince Louis II, conçoit le circuit et organise l’événement. Ce qui lui vaut une reconnaissance internationale de la Commission sportive internationale, aujourd’hui Fédération internationale de l’Automobile (FIA), qui gère les plus importantes courses automobiles mondiales.

Des innovations lancées au grand Prix de Monaco

Lancé, le Grand Prix de Monaco va en effet rapidement devenir une date incontournable de la discipline reine du sport automobile et influencer la compétition internationale. C’est à Monaco que, pour la première fois en 1933, des essais qualificatifs départagent les pilotes au départ. En 1934, les organisateurs imposent le fameux drapeau à damier qui entrera dans le règlement officiel trois ans plus tard, en 1937.

Ce circuit que tout pilote rêve de conquérir un jour, écrit la légende du sport automobile et de ses champions. Le 21 mai 1950, le grand Juan Manuel Fangio remporte la 11e édition. Le documentaire revient longuement sur cette figure de légende mais aussi sur d’autre événements plus dramatiques, comme l’accident mortel de Bandini en 1967. Dans les années 80, les aficionados se délectent des empoignades titanesques entre Alain Prost et Ayrton Senna. Le pilote brésilien, qui s’est imposé à six reprises en dix participations, détient d’ailleurs le record de victoires sur le circuit.

Charles Leclerc, régional de l’étape

Mais le documentaire ne serait pas complet s’il ne donnait pas la parole au régional de l’étape, Charles Leclerc. Le jeune Monégasque revient sur son parcours et dit toute sa fascination pour une course qu’aucun natif de la principauté n’a jamais remportée. Pour retrouver la trace d’un représentant monégasque sur le podium, il faut même remonter à 1950 avec Louis Chiron qui se classa deuxième…

Le film met également à l’honneur les dirigeants de l’Automobile Club, eux qui ont réussi à maintenir cette épreuve dont l’existence a été menacée par moments. Car si le Grand prix de Monaco fête cette année ses 90 ans, la course n’en est qu’à sa 77e édition. En effet, elle ne figure chaque année au calendrier du championnat du monde de F1 que depuis 1955.

Grand prix de Monaco, la légende, samedi 25 mai à 10h35 sur TF1