La Roca Team s’est débarrassée de Limoges en quarts de finale des play-offs. Elle affrontera Strasbourg ou Dijon à partir du 1er juin.

L’ambiance au Palais des sports de Beaublanc ce dimanche était à l’image de la fin de saison du CSP Limoges : résignée, fataliste apathique. En un mot : triste. Tout au contraire, la joie sereine qui animait les joueurs de la principauté et leurs dirigeants à la fin du match en dit long sur la force collective de ce groupe qui vient d’enchaîner une dix-huitième victoire en dix-neuf match.

La Roca Team poursuit sa route

La Roca Team poursuit ainsi sa route dans les play-offs et disputera une troisième demi-finale de Jeep Elite en quatre ans, un an après sa finale perdue face au Mans. Dominateurs à l’aller vendredi (93-73), les joueurs de Sasa Obradovic ont remis le couvert ce dimanche (90-62) mettant au jour les limites collectives des Limougeauds. Comme lors du premier match, ces derniers ont fini par craquer physiquement (41 rebonds à 25) et, malgré une première période à peu près équilibrée (50-41 à la pause en faveur des visiteurs), Monaco n’a eu qu’à appuyer légèrement sur l’accélérateur en deuxième mi-temps pour faire la différence.

Au vrai, ce quart de final de play-offs n’a pas livré le duel attendu. La Roca Team, qui a écrasé la Jeep Elite depuis l’arrivée de Sasa Obradovic aux commandes de l’équipe, n’a fait aucun cadeau à un CSP diminué et déjà en vacances. Deuxième de la saison régulière, l’ASM sera opposée à Dijon ou à Strasbourg en demi-finales. Une opposition qui se disputera au meilleur des cinq manches, les Monégasques disposant de l’avantage du terrain.