Le Prince Albert invité d’honneur d’un symposium sur les mobilités électriques

Le Prince Albert invité d’honneur d’un symposium sur les mobilités électriques

S.A.S. le Prince Albert II s’est rendu en région lyonnaise ce lundi 20 mai pour l’inauguration de l’Electric Vehicle Symposium. Alors que la Principauté continue de témoigner de son intérêt pour les énergies de demain, le souverain a pu apprécier le dynamisme du secteur au cours de sa visite de ce salon très attendu.

Pour sa trente-deuxième édition, le congrès itinérant Electric Vehicle Symposium (EVS) a posé ses valises à Eurexpo, en banlieue de Lyon. Les professionnels du secteur et les scientifiques s’y sont donnés rendez-vous. Outre les dernières innovations en matière de véhicules électriques côté constructeur, c’est l’ensemble des technologies d’avenir en la matière qui y sont présentées. Au hasard des travées, on a ainsi pu voir les propositions de chargement optimisé développées par DREEV (co-entreprise d’EDF Pulse Croissance et de NUVVE), permettant d’injecter l’électricité des batteries automobiles dans le réseau électrique domestique contre rémunération, ou le superchargeur allemand Ionity, permettant de renouveler l’autonomie d’une voiture électrique en vingt minutes. De nombreuses conférences, tests de produits (hoverboards, trottinettes électriques) et sessions plénières agrémentent cet événement transversal concernant la mobilité durable.

Un salon éclectique

Deux semaines après Ever, le Prince Albert II était l’invité d’honneur ce lundi de l’EVS. Le souverain ne cache pas ses engagements en faveur de l’environnement, que ce soit par le biais des actions politiques de la Principauté ou par l’entremise de sa fondation. Il a du reste participé à la signature, ce lundi, d’une convention entre Michelin, Engie et la région Auvergne Rhône-Alpes. Le texte prévoit de favoriser l’émergence des véhicules à hydrogène, que Laurent Wauquiez, côté politique, soutient également de tout son poids. Hympulsion, la société regroupant l’équipementier, le groupe énergétique et la collectivité locale, a été ainsi l’une des vedettes de ce salon.