Face à Boulazac (90-78), l’ASM signe une 15e victoires en 16 journées de Jeep Elite. Gâtés, les supporters de la Roca Team attendent désormais les play-offs avec impatience.

Les Roca Boys ont fait peur à leur public samedi soir, à Gaston-Médecin. Face à des Boulazacois 10e du championnat et n’ayant plus rien à jouer à deux matchs du terme de la saison régulière, les hommes de Sasa Obradovic ont encaissé un 11-0 d’entrée. Heureusement, Monaco a de la ressource. Et quand Yakuba Ouattara a enfin débloqué le compteur monégasque après quatre minutes de jeu, la machine à gagner s’est remise en route avec une efficacité redoutable.

Bientôt les play-offs

Pour autant, Boulazac et sa défense agressive ont donné du fil à retordre à l’ASM. Mais les monégasques sont quasi injouables depuis quelques semaines. Disciplinés en défense, organisés en attaque et portés un Ouattara des grands soirs (16 points, meilleur marqueur monégasque), ils ont renversé la situation dans le deuxième quart-temps, rejoignant les vestiaires avec une courte tête d’avance (42-39). Une mise en bouche avant le troisième quart qu’ils vont expédier comme une formalité. Monaco prend alors jusqu’à 16 points d’avance malgré la bonne performance du duo d’extérieurs Leslie-Chery et l’impact mis par les Périgourdins dans les duels. Mais, dépassés par la force offensive des locaux, ces derniers s’inclinent logiquement 90-78.

Troisième de Jeep Elite, la Roca Team signe ainsi son 4e match consécutif à domicile en marquant au moins 90 points. Depuis l’arrivée de l’entraîneur Obradovic mi-février, elle tourne à 88,8 points de moyenne par match ! De bon augure avant les play-offs que tout le monde au club attend désormais avec impatience…