En s’imposant sur la plus petite des marges à Levallois (80-79), la Roca Team, 3e de Jeep Elite, a arraché sa qualification pour les play-offs.

Ce fut juste ! Mais l’essentiel est acquis. En s’imposant d’un petit point face à Levallois (80-79) en ouverture de la 31e journée de Jeep Elite vendredi, Monaco s’est assuré un ticket pour les play-offs et reste dans la course pour la deuxième place du championnat de France de basket, son objectif de fin de saison régulière qui lui permettrait de jouer les demies-finales à domicile.

A la peine avant la pause (33-42), la Roca Team a accéléré dans le troisième quart-temps en marquant 32 points et en prenant enfin l’avantage (65-62). Un avantage décisif puisque les Franciliens vont courir après le score dans le quatrième quart sans parvenir à renverser la situation. Dee Boost (12 points, 4 rebonds) a marqué le panier de la victoire. Côté Nanterrois, David Michineau a encore été très bon (20 points, 3 rebonds) et confirme sa montée en puissance. A Monaco, Elmedin Kikanovic (18 points, 6 rebonds) et Paul Lacombe (15 points, 5 rebonds) ont fait le boulot. A noter la première entrée en jeu de la saison d’Amara Sy après sa longue blessure.

Grâce à cette victoire sur le fil, la Roca Team, 3e au classement, revient à un point de Nanterre. Vainqueur hier soir de Gravelines-Dunkerque (88-82), le club des Hauts-de-Seine s’accroche à la deuxième place. Mais demeure sous la pression des hommes de Sasa Obradovic (21 victoires, 10 défaites) qui ont d’ores et déjà racheté leur début de saison calamiteux.