Magnifique réaction des joueurs monégasques hier soir, à l’occasion du match 3 de la finale Jeep Elite. Après deux défaites de suite, la Roca Team s’est totalement relancée dans cette finale en écrasant l’ASVEL (97-62). Samedi soir prochain, les joueurs de Sasa Obradovic auront l’occasion de revenir à 2-2 sur son terrain.

 

Plus que jamais, cette finale du Championnat de France de basket n’a pas encore révélé tous ses secrets. Les 3 000 spectateurs présents hier soir à Gaston-Médecin peuvent en témoigner après la belle réaction d’orgueil de l’équipe monégasque. C’est simple : hier soir, il n’y avait qu’une seule équipe sur le parquet et elle était en rouge et blanc.

 

Le show Dee Bost

 

Menée 2-0 par Villeurbanne, la Roca Team a fait la loi tout au long de la partie. À la baguette, l’Américain Dee Bost (14 points en première période, 23 à la fin de match) a montré la voie. À la pause, l’équipe menait déjà de 22 points ! « Ç’a été une vraie victoire d’équipe, pas celle d’un seul homme, même si tout le monde a vu comment Dee Bost a joué ce soir », a expliqué Sasa Obradovic après la victoire 97 à 62. À domicile, Monaco est infaillible. L’équipe reste sur 11 victoires consécutives.

 

Désormais, le suspense est relancé dans cette finale qui se joue au meilleur des cinq manches. La quatrième s’annonce cruciale pour les Monégasques qui rejoueront à domicile ce samedi (20h30). L’objectif est clair : s’offrir une grande et belle finale mardi prochain à l’Astroballe !