Après avoir signé la pole position le samedi, Charles Leclerc (Ferrari) espérait bien signer la première victoire de sa carrière. En tête à deux tours de l’arrivée, le Monégasque a vu Max Verstappen (Red Bull) le doubler. Cette deuxième place signe malgré tout un week-end autrichien très maîtrisé.

 

De ce Grand Prix, il restera une image marquante, celle de la joie de Max Verstappen, auteur d’une grande performance. Son mauvais départ (septième) aurait dû plomber son après-midi. Finalement, il a été le début d’une folle remontée qui s’est achevée sur une victoire finale au détriment de… Charles Leclerc.

 

Un bon résultat malgré tout

 

Au volant de sa Ferrari, le jeune monégasque était sur un petit nuage. Sa première place acquise la veille lors des qualifications lui faisait espérer une première victoire finale tant désiré. Sa course de dimanche aura été presque parfaite. Jusqu’au 68ème tour, il a maîtrisé tous ses adversaires, et notamment les deux leaders de Mercedes, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Et puis, Max Verstappen est passé lors d’une attaque agressive et à la limite de l’accrochage. Leclerc a tout donné et ce beau week-end laisse présager de futurs grands succès finaux.

 

Au classement général, Charles Leclerc consolide sa 5ème place avec 103 points. Il talonne Sébastien Vettel (123 points) et reste dans la course du podium final. En tête, on retrouve Lewis Hamilton (196 points), Valtteri Bottas (166 points) et le vainqueur du jour, Max Verstappen (126 points). Prochain rendez-vous pour le Monégasque : le 14 juillet, à Silverstone, pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.