A l’occasion du 35e Rendez-Vous des Adhérents du Monaco Economic Board (MEB), le directeur exécutif Guillaume Rose a évoqué les principaux événements prévus avant la fin de l’année.

Il y avait du monde, beaucoup de monde, au 35e Rendez-Vous des Adhérents du Monaco Economic Board (MEB), lundi 17 juin, au Monte-Carlo Beach Hôtel. Plus de 300 acteurs économiques de la principauté ont ainsi pu échanger entre eux et entendre Guillaume Rose, le directeur général exécutif nommée en mars 2019, tracer les perspectives des mois à venir. Et elles sont nombreuses !

55 entreprises étaient représentées pour cette grande messe annuel du MEB qui, comme chaque année, a commencé par des entretiens individuels de 10 minutes chacun. L’occasion de mieux faire connaissance, d’étendre son réseaux et, éventuellement, d’évoquer de possibles collaborations d’affaires. Des entretiens qui ont duré une heure en tout.

Un calendrier chargé

Les participants ont ensuite eu droit au traditionnel mot de bienvenue du président Michel Dotta avant d’entendre Guillaume Rose annoncer les principaux événements de la fin d’année. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que le calendrier est chargé. Pas moins de 5 missions économiques sont en effet encore prévues d’ici fin 2019 après celles menées en Inde, en février, et en Autriche au mois de mai. Sont au programme la Roumanie, avec une visite prévue à Bucarest du 11 au 13 septembre, la Russie où une délégation est attendue à Rostov-sur-le-Don du 18 au 20 septembre, avant que le MEB n’enchaîne deux voyages en Italie, le premier à Naples les 21 et 22 octobre, le second à Turin le 7 et 8 novembre, avant de terminer en Corée du Sud, à Séoul, du 5 au 8 décembre.

Le voyage à Séoul très attendu

Si en Italie et en Roumanie, le soutien des Ambassadeurs de la destination Monaco sera précieux – ce sont des entrepreneurs locaux qui se sont engagé à promouvoir l’image de Monaco dans leur pays -, ce dernier voyage marquera un temps fort dans les missions économiques du MEB. Le plus grand des quatre « dragons asiatiques » en termes de poids économique a connu une intégration exceptionnelle dans l’économie mondiale. Son marché intérieur, aujourd’hui en pleine croissance, offre de superbes opportunités aux investisseurs monégasques. Grâce à un partenariat conclu avec la chambre de commerce française de Séoul, ces derniers auront l’occasion de visiter de grosses entreprises coréennes et de rencontrer leurs dirigeants. Samsung figurerait déjà au programme…

Douze destinations en 2020

Et l’année 2020 ne devrait pas être en reste puisque 12 destinations sont dores et déjà programmées ou à l’étude. Par ailleurs, le directeur général exécutif a également évoqué d’autres opérations de promotion à l’étranger, en collaboration avec l’Amaf (Association monégasque des activités financières), à Londres, Vaduz ou Zürich.

Ce dernier a également demandé aux participants d’inscrire dans leurs agendas les 13 septembre et 15 octobre prochains. Deux économistes de renom, Jean-Pierre Petit, (Cahiers Verts de l’Économie) et Ludovic Subran (Euler Hermes /Allianz) donneront des conférences qui s’annoncent passionnantes. Le 12 novembre est également à marquer d’une pierre blanche : les entrepreneurs remarquables de la principauté seront récompensés par les Trophées du club de l’Eco Monaco Matin pour la 8e année consécutive. Bref, une fin d’année chargée pour le MEB dont le dynamisme n’est plus à démontrer.