Un label pour observer les cétacés

Un label pour observer les cétacés

En été, c’est toujours un plaisir que de partir observer cétacés et dauphins s’ébrouer dans la Méditerranée. Mais un tel safari maritime est aussi une source de stress pour les animaux, pouvant perturber leur mode de vie. Un label permet de les observer, tout en les respectant.

La Méditerranée est un véritable vivier d’animaux fabuleux, comme les dauphins, des baleines, ou des cachalots, autant d’espèces de mammifères marins qui continuent de fasciner petits et grands. Au point que partir en bateau pour les observer est devenu pour eux une véritable source de stress, même si pour le moment, aucun incident n’est encore à déplorer, dans un sens comme de l’autre. Pour éviter que cela n’arrive, un label a été créé, Whale-Watching, qui existe à travers le monde depuis 2010, grâce à différents accords inter-gouvernementaux. Pour la France,  l’association Souffleurs d’Ecume, est la seule habilitée à attribuer le fameux sésame aux opérateurs organisant ce genre de sortie touristique.

Des règles strictes

Sur la côte méditerranéenne, ils sont ainsi une quinzaine d’opérateurs à bénéficier de ce label, sur les trente existant. Pour ceux qui souhaitent encore l’acquérir, il faut en faire la demande auprès de Souffleurs d’Ecume, qui précise les règles strictes à suivre (des visites surprises sont d’ailleurs effectuées, afin de vérifier leur application) : rester à plus de 100 mètres des animaux, ne pas croiser leurs trajectoires, ou naviguer à moins de cinq nœuds lorsqu’on les approche. De quoi permettre aux curieux d’observer en toute sécurité et pour eux et pour les animaux, ces cétacés toujours aussi grandioses et émouvants.