Monaco, terre de rugby pour le XV de France

Monaco, terre de rugby pour le XV de France

Jusqu’à lundi prochain, le XV de France s’entraîne tous les jours au stade Louis II dans le but de préparer sérieusement la Coupe du monde qui se déroulera au Japon au mois de septembre (20 septembre-2 novembre). Monaco, terre de rugby ? La preuve !

 

Depuis le 18 juillet, les touristes et locaux peuvent apercevoir de grandes silhouettes en culottes courtes. Et pour cause : les 37 joueurs (réservistes compris) se sont installés au Cap d’Ail pour une dizaine de jours de préparation. Hier, lundi 22 juillet, les passionnés de ballon ovale ont même pu assister à un entraînement au stade Louis II. Au milieu des joueurs, on retrouve Fabien Galthié et Jacques Brunel, un binôme d’entraîneurs constitué à la suite d’un tournoi des VI Nations totalement raté.

 

Les choses sérieuses commencent

 

Pour se préparer à Monaco, le staff des Bleus a emmené avec lui 12 tonnes de matériel. Rien que ça ! Mais, au fait, pourquoi avoir choisi la Principauté ? « On cherchait à travailler en hyperthermie, sous la chaleur parce qu’il nous parait important de nous habituer à ces conditions-là. Il ne fera peut-être pas cette chaleur au Japon mais il y aura beaucoup d’humidité », a expliqué, le week-end dernier, le sélectionneur Jacques Brunel.

 

Lors de l’entraînement d’hier, les spectateurs ont vu des joueurs impliqués avec une soif de placages et de contacts. Intense, la séance était basée sur la répétition de phases de jeu. Des phases qui seront testées lors des trois matchs de préparation du mois d’août, contre l’Écosse (17 et 24 août) et l’Italie (30 août). Dans deux mois, le XV de France entamera sa Coupe du Monde au Japon. En cas d’épopée, on saura où tout a commencé…