Albert II de Monaco en Normandie

Albert II de Monaco en Normandie

Après la Drôme, la Normandie. S.A.S. le Prince Albert II de Monaco poursuit son tour de l’Hexagone des relations historiques entre régions françaises et la Principauté, avec une halte culturelle en Normandie, le vendredi 13 septembre dernier.

Le 12 septembre, Albert II de Monaco s’est rendu dans la Drôme, à Romans-sur-Isère, plus exactement, pour inaugurer une plaque commémorative se souvenant qu’une bonne partie de cette région française avait appartenu à la Principauté entre 1641 et 1789. Le lendemain, c’est un nouveau pan de l’histoire entre le Rocher et la France qui a été célébré par le Prince, lors de son passage en Normandie pour l’inauguration de l’exposition Les Princes de Monaco en Normandie : des Estouteville aux Grimaldi, située au Pôle culturel à Grammont à Rouen et à découvrir jusqu’au 14 décembre prochain. On y fait ainsi un retour au 18e siècle, du temps où Jacques IV de Matignon devenait le gouverneur de Granville et des Iles Chausey, lui qui était un descendant de la famille d’Estouteville, implantée en Normandie. Il épousa en 1715 Louise Hyppolite Grimaldi, dont le père n’était autre que le prince Antoine Ier de Monaco. N’ayant pas de descendant mâle, ce fut Jacques qui devint le prince de Monaco, abandonnant son nom et ses armes pour devenir un Grimaldi.

Un pan de l’histoire normande

C’est cette histoire qui est rappelée dans l’exposition qu’a inaugurée le Prince Albert II de Monaco. Il est arrivé aux environs de 15h15 au pôle culturel et visité l’exposition en compagnie d’élus locaux. Il a pu découvrir une centaine de pièces exposées de l’histoire de sa famille, avec notamment des éléments peu connus du grand public. Une exposition qui n’a pas manqué d’interpeller le Prince qui a posé beaucoup de questions, avant de signer le livre d’or et de répondre aux questions des journalistes.