La Princesse Caroline de Monaco de retour à Montauban

La Princesse Caroline de Monaco de retour à Montauban

S.A.R. la Princesse Caroline de Monaco, marraine du 17e régiment du génie parachutiste de Montauban, était présente ce jeudi 26 septembre, après quatre années d’absence, pour assister à la prise d’armes de la Saint-Michel et inaugurer une statue.

Saint Michel est le saint patron des parachutistes et des forces armées de l’air. Et donc du 17e régiment du génie parachutiste, situé à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne. Depuis 2014, sa mascotte est une pygargue à tête blanche baptisée Malizia. Un surnom du fondateur de la dynastie des Grimaldi, François Grimaldi, dit François la Malice. Ce n’est pas pour rien que cette nouvelle mascotte porte une référence monégasque (la mascotte traditionnelle du régiment étant un aigle royal), puisqu’il s’agit d’un vibrant hommage à sa marraine. En effet, depuis 2012, le régiment a pour marraine S.A.R. la Princesse Caroline de Monaco, qui participe chaque année à la traditionnelle prise d’armes du régiment, qui se tient le jour de la Saint-Michel.

Discours et démonstrations

Une commémoration à laquelle elle n’avait pu se rendre depuis 2015, mais qu’elle a tenu à célébrer cette année, accompagnée du colonel Lamotte, en inaugurant une statue en bronze figurant le Démineur de l’espoir, devant les différentes autorités civiles et miliaires. Sur la place d’armes du quartier Doumerc, elle a notamment tenu un discours devant un millier de soldats, dans lequel elle a rappelé les liens forts qui unissent sa famille et l’armée, de S.A.S. le Prince Louis II à ses deux fils, Andrea et Pierre Casiraghi, qui ont tous deux fait leur préparation militaire dans des régiments parachutistes. Elle a ensuite pu assister à différents sauts de démonstration. Une journée placée sous le signe de l’émotion tant pour elle que pour les soldats présents.