MonaBike : des entorses à la sécurité constatées

MonaBike : des entorses à la sécurité constatées

Démarche écologique très appréciée sur le territoire monégasque, la location de vélos électriques en libre-service se heurte aujourd’hui aux dérives de ses utilisateurs. Des accidents et des infractions routières en deux roues ont été signalés.

Avec 300 vélos disponibles, l’initiative MonaBike a su séduire les amateurs d’un mode de transport plus respectueux de l’environnement. Néanmoins, son succès a engendré son lot d’accidents. Dernier en date, un jeune homme de 25 ans a été victime d’une chute sur la tête. Le drame est survenu le 16 septembre suite à la perte de contrôle de son vélo sur l’avenue d’Ostende. Cette même descente où ont été rapportées des courses de vitesse en deux roues MonaBike. Un autre problème réside dans l’utilisation des vélos par les moins de 16 ans. Des adolescents qui, en se servant du code d’un ami ou d’un parent, prennent le risque de ne pas être couverts par l’assurance en cas d’accident.

La sûreté publique sur le qui-vive

Bien que les rodéos cyclistes ne semblent pas être réguliers, les agents de la sûreté publique ont pu constater bon nombre de comportements déviants avec les caractéristiques vélos rouges. Les utilisateurs sont nombreux à rouler sur les trottoirs et à changer de couloirs de circulation de manière intempestive. Parmi les infractions, la circulation en sens interdit ou le non-respect des feux rouges sont à déplorer. Alors que de nouvelles stations MonaBike doivent voir le jour d’ici à la fin de l’année, il devient essentiel de faire preuve de prudence.