Les projets de Monaco Extended présentés à l’ONU

Les projets de Monaco Extended présentés à l’ONU

Vendredi dernier, Jean-Laurent Imbert a présenté aux Nations Unies les projets de transition numérique lancés par Monaco Extended. Parmi eux, des innovations dans le développement du service public et de l’administration.

Qu’il s’agisse d’environnement ou du développement des nouvelles technologies, Monaco s’impose depuis plusieurs années comme un acteur innovant. Et cela était justement le sujet de l’intervention, vendredi dernier, de Jean-Laurent Imbert, Premier Secrétaire à la Mission Permanente de Monaco auprès des Nations Unies. Lors d’une réunion sur le thème des technologies de l’information et des communications au service du développement durable, il a pu présenter plus amplement le projet Monaco Extended et ainsi exposer une série d’innovations qui sont aussi destinées à servir la qualité de vie des citoyens, et non pas seulement des intérêts économiques.

Le service public à l’heure de la transition numérique

Lancé au printemps 2019, Monaco Extended se veut une transformation profonde et moderne du secteur numérique en Principauté. Un programme ambitieux qui souhaite attirer de nouvelles entreprises mais également améliorer le service public et la vie de ses résidents. E-santé, e-éducation, blockchain, smart city… Des termes aux accents futuristes qui place Monaco à l’avant-poste de la transition digitale. À l’occasion de cette réunion, Jean-Laurent Imbert a également donné un aperçu des prochains changements concernant la vie quotidienne des citoyens de la Principauté, notamment dans le développement de l’e-administration, mais aussi de l’identité numérique. Ces évolutions, loin de ne concerner qu’une partie des habitants du rocher, devraient donc  – en principe – faciliter les démarches administratives de l’ensemble des habitants.