Monaco renouvelle sa contribution au Fonds Vert pour le climat

Monaco renouvelle sa contribution au Fonds Vert pour le climat

La Principauté a annoncé le renouvellement de son engagement dans la reconstitution du Fonds vert pour le climat, à Paris, la semaine dernière. Un fonds qui se veut un soutien à la transition écologique et aux projets qui l’accompagne pour les pays les plus pauvres.

Les 24 et 25 octobre dernier à Paris, se tenait une conférence organisée par le Fonds vert pour le climat, à laquelle une délégation monégasque était présente. Créé en 2010 à l’initiative des états membres des Nations Unies, ce fonds a pour but d’aider les pays les plus pauvres à développer des projets soutenant l’écologie et le développement durable, notamment dans la mise en œuvre des Accords de Paris. La semaine dernière, c’est une rencontre déterminante qui avait lieu, car il s’agissait pour chaque pays donateur d’annoncer le niveau de contribution à la reconstitution du fonds pour la période 2020 – 2023.

Une contribution de 3 millions d’euros

Une fois de plus, la Principauté a réaffirmé sa volonté de jouer un rôle important dans la protection de l’environnement en annonçant une contribution à hauteur de 3 millions d’euros. Aux côtés de la France, de l’Allemagne ou du Royaume-Uni, Monaco permet ainsi de garantir des ressources suffisantes pour les prochaines années et de poursuivre les opérations en cours. Plus de 100 pays ont déjà pu bénéficier du fonds pour lancer autant de projets visant à lutter contre le changement climatique. Au total, 5 milliards de dollars ont soutenu de nombreuses actions permettant d’atténuer le plus possible les conséquences du réchauffement climatique. En tout, le fonds devrait recevoir plus de 9 milliards de dollars et parvenir à maintenir son niveau de financement sur la période à venir.