OGC Nice, un pêché de jeunesse

OGC Nice, un pêché de jeunesse

Battu assez sèchement par le PSG vendredi soir dernier (1-4), le Gym reste sur 4 matchs sans victoire. Pire encore : le club est au ralenti depuis la fin du mercato. Comment l’expliquer ? Selon Patrick Vieira, les blessures et la jeunesse de son effectif justifient cette période compliquée.

 

Jim Ratcliffe, le nouveau propriétaire de l’OGC Nice, est un amoureux de sport. Vendredi soir dernier, en assistant à son premier match à l’Allianz Riviera face au Parais Saint-Germain, il a dû constater que sa nouvelle équipe n’allait pas porter le maillot jaune de sitôt. Face au leader du championnat, les Niçois n’ont pas réussi leur test de géant. On peut même dire qu’ils ont laissé un goût amer aux nombreux supporters aiglons venus assister à cette affiche comptant pour la 10ème journée de Ligue 1.

 

Vieira reste confiant

 

La défaite (1-4) n’est pas forcément la raison majeure de cette inquiétude. C’est plutôt l’attitude générale de l’effectif. Sur les quatre derniers matchs, Patrick Vieira a essayé de donner un maximum de confiance à ses six nouvelles recrues, et notamment à Alexis Claude-Maurice et Kasper Dolberg, deux jeunes à fort potentiel. Mais le Gym n’arrive pas à faire preuve de constance sur un match. Depuis la fin du mercato, il n’a pris que quatre points en six matchs, contre neuf en quatre matchs au mois d’août.

 

Une raison semble alors justifier ces difficultés du moment : l’âge de l’effectif. Avec 22,1 ans de moyenne d’âge, le groupe niçois est le plus jeune de Ligue 1. Et les six derniers joueurs arrivés cet été sont âgés entre 18 et 22 ans. Après le match de vendredi soir, Vieira a demandé de la patience. « Mon rôle c’est de trouver le poste idéal pour ces joueurs et essayer de créer une équipe pour être performant mais ces jeunes recrues qui sont arrivées, il faut leur laisser le temps. » Dès samedi, à Strasbourg, Nice devra passer à l’âge de raison pour espérer retrouver les premières places du classement.