Ban Ki-moon distingué par la Grande Médaille Albert Ier

Ban Ki-moon distingué par la Grande Médaille Albert Ier

Ce jeudi 7 novembre, le Prince Albert II remettait les Grandes Médailles Albert Ier au Musée Océanographique de Monaco à trois nouveaux lauréats. L’ancien secrétaire aux Nations Unies Ban Ki-moon a ainsi été distingué pour son action en faveur des océans aux côtés de deux scientifiques, Lisa Ann Levin et Violaine Pellichero.

Hier matin, au musée Océanographique, ce sont trois acteurs dans la défense et la sauvegarde de l’environnement qui ont été récompensés pour leurs actions. Parmi eux, un nom bien connu du grand public : Ban Ki-moon, ancien secrétaire général des Nations Unies, a reçu la Grande Médaille Albert Ier aux côtés des scientifiques Lisa Ann Levin et Violaine Pellichero. Une distinction prestigieuse, remise par le Prince Albert II, et déjà décerné à des personnalités comme Jacques-Yves Cousteau, Erik Orsenna ou l’acteur et activiste américain Leonardo Dicaprio. Ban Ki-moon, qui a notamment œuvré pour la protection des océans lors de ses mandats aux Nations-Unies, a ainsi reçu la Grande Médaille Albert Ier dans la section médiation. Toujours actif et concerné par ces problématiques, il a créé une fondation soutenant des projets citoyens à travers le monde.

Des prix décernés depuis 1948 

L’américaine Lisa Ann Levin, océanographe biologiste et co-fondatrice de la Deep Ocean Stewardship Initiative, s’est vue décerner le prix section science. Professeure émérite, elle souligne dans ses travaux l’importance pour les politiques, les secteurs économique et technologique, à travailler conjointement avec les scientifiques. Violaine Pellichero qui a soutenu une thèse intitulée « Étude de la dynamique de la couche de surface et des interactions surface/océan dans l’Océan Austral sous la glace de mer », a été récompensée par le prix de thèse et a reçu de l’Institut Océanographique une dotation de 3000 euros pour ses travaux. Remis depuis 1948, ces prix permettent d’encourager la recherche et les initiatives scientifiques et citoyennes en faveur de l’environnement et des océans. Cette année encore, les Grandes Médailles Albert Ier auront été le moyen de faire entendre au monde les voix des scientifiques.