F1 – GP du Brésil : week-end noir pour Charles Leclerc

F1 – GP du Brésil : week-end noir pour Charles Leclerc

À Sao Paulo, Ferrari n’a pas été à la fête. À quelques tours de la fin, Sebastian Vettel et le Monégasque Charles Leclerc se sont accrochés. Résultat : les deux pilotes ont dû abandonner… Au final, c’est Max Verstappen (Red Bull) qui s’est imposé dimanche devant le Français Pierre Gasly (Toro Rosso), qui signe la meilleure performance de sa carrière.

 

Qui aurait pu imaginer que ce Grand Prix du Brésil prenne une telle tournure à 17 tours de l’arrivée ? Personne. Encore moins Charles Leclerc qui a vécu une bien mauvaise expérience. Au coude à coude pour la troisième place, le pilote Ferrari s’est accroché avec son coéquipier Sebastian Vettel. Tous deux ont été contraints à l’abandon ce qui a plongé l’écurie dans le désarroi. À l’issue de la course, le Monégasque avait le masque. « On s’est touchés, et ensuite c’est une crevaison pour tous les deux. C’est vraiment dommage que ça se termine comme ça. C’est sûr qu’on est tous les deux très désolés pour l’équipe et que l’équipe n’a pas aimé ça », a-t-il déclaré à nos confrères de L’Equipe.

 

Gasly en a profité 

 

Dans cette fin de course complètement improbable, c’est le Français Pierre Gasly qui s’est fait la belle. En doublant Lewis Hamilton puis en résistant de manière héroïque aux offensives du Britannique, le pilote Toro Rosso a signé la plus belle performance de sa carrière en décrochant la deuxième place. Ce dimanche a également vu la victoire de Max Verstappen (Red Bull) qui en profite pour chiper la troisième place à Charles Leclerc au classement général. Avec 11 points d’avance, le Néerlandais est en position de force avant de dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi. Dur, dur…