Pourquoi l’OGC Nice n’y arrive pas

Pourquoi l’OGC Nice n’y arrive pas

Cinq jours après sa défaite au Parc OL (1-2), l’équipe azuréenne cherche encore des clés pour remonter au classement. Un constat revient toujous : l’OGC Nice est une équipe talentueuse mais fébrile qui encaisse des buts trop facilement. Comment faire pour y remédier ? Le mercato d’hiver pourrait permettre à Patrick Vieira d’acquérir des éléments plus expérimentés.

 

Six matchs, six défaites. Dès lors qu’il s’agit de voyager, les Aiglons ont le mal du pays. Vendredi soir dernier, Nice a chuté sur « deux pertes de balle incompréhensibles » (selon Patrick Vieira). Pourtant, Nice a joué à 11 contre 10 et s’est procuré de nombreuses occasions. Le coach a d’ailleurs aimé « l’attitude, l’implication, la discipline et le sérieux » de ses hommes. Mais voilà : son équipe est 15e de Ligue 1 et ne décolle pas.

 

Du vieux avec du jeune ?

 

Certes, Adam Ounas ou Kasper Dolberg ont de belles qualités mais Nice manque de solidité et d’expérience sur les moments-clés de la rencontre. La stratégie d’Ineos, basée sur de jeunes joueurs à fort potentiel, a ses limites. Outre Dante, il manque les 2 ou 3 joueurs aguerris qui rassurent et structurent une équipe. Le mercato d’hiver pourrait-il combler les manques ? C’est possible et la cellule de recrutement s’affaire ces dernières semaines. « Le poste de latéral gauche nous fait défaut, il faut trouver une solution », avait confié Vieira début novembre. En attaque, Andi Zeqiri, 12 buts en seulement 15 matchs avec Lausanne Sport, est ciblé. Mais il n’a que 20 ans…

 

En attendant, Nice reçoit à l’Allianz Riviera Angers ce samedi. Un adversaire qui est 3ème, une place qui fait toujours rêver Nice…