Pour la 24e année, la compétition de squash internationale monégasque rassemble l’élite des joueuses mondiales. L’occasion de vibrer au rythme de leurs échanges sur les courts du Stade Louis II. Qui soulèvera le trophée ?

Sport de raquette moins connu que le tennis, le squash est pourtant une discipline très spectaculaire. Entourée de parois vitrées, la surface de jeu permet une multitude de possibilités aux deux adversaires. La petite balle noire peut ainsi rebondir sur plusieurs murs et occasionner de très longs échanges. Considéré comme l’un des sports les plus épuisants et intenses, le squash offre des matchs riches en rebondissements. Avec le Monte-Carlo Squash Classic, la Fédération monégasque organise l’un des plus prestigieux tournois après le British Open. Cette année encore, de nombreuses têtes de séries du circuit professionnel féminin vont venir s’affronter. Le champion Français Lucas Serme profitera également de l’évènement pour partager quelques échanges avec les enfants présents.

La montée en puissance égyptienne

Durant une dizaine d’années, l’octuple championne du monde Malaisienne Nicol David a dominé le squash féminin. Depuis 2015, la Française Camille Serme et l’Anglaise Laura Massaro bataillent dur face à une impressionnante génération égyptienne. Le Monte-Carlo Squash Classic 2019 réunira notamment la n°17 mondiale Yathreb Adel et la jeune Farida Mohamed. À seulement 18 ans, cette dernière a déjà remporté 6 finales sur 4 en un an. Il faudra aussi compter sur le retour de blessure de l’Australienne Donna Loban. Verdict vendredi 13 décembre lors d’une finale qui promet d’être disputée !