L’heure de la trêve hivernale a sonné pour l’OGC Nice. Après 19 matchs, le club est classé à la 10e place, avec 27 points au compteur. Un bilan insuffisant aux yeux de Jean-Pierre Rivière qui reste néanmoins confiant pour la suite de la saison.

 

Huit victoires, huit défaites : Nice mérite sa 10e place du classement de Ligue 1. Après un été très agité en coulisses avec l’arrivée d’Ineos à la tête du club et le retour du tandem Rivière-Fournier à la direction, le club aiglon a dû gérer une situation nouvelle : celle d’un club aux nouvelles ambitions. L’arrivée tardive de joueurs comme Dolberg ou Ounas le 31 août a envoyé un premier message positif aux supporters du club. Avec une surface financière conséquente, l’OGCN a désormais la possibilité de recruter des joueurs à fort potentiel. Sur le terrain, en revanche, Patrick Vieira cherche encore la formule idéale.

 

Actif au mercato d’hiver ?

 

Sur le site officiel du club, Jean-Pierre Rivière a dressé un premier bilan. Mais également affiché un certain optimisme. « Dans tout projet, il faut savoir se donner du temps. Cela va se mettre en place, j’en ai la certitude. Et j’espère que dans la deuxième partie de saison, nous récolterons les premiers fruits de tout le travail mis en place ces derniers mois pour améliorer les choses. » Pour espérer recoller aux places européennes, Nice va devoir enchaîner les bons résultats. Et peut-être recruter 2 ou 3 joueurs de qualité. Si Riza Durmisi, un latéral gauche danois, a déjà signé pour cet hiver, le club prospecte sur toutes les lignes. Le milieu du Stade Brestois Ibrahim Diallo est un élément très apprécié par Vieira et la direction.

 

Désormais, Nice a 10 jours pour se reposer et un mois pour recruter. Du temps : voilà un luxe que Nice n’avait plus connu depuis de longs mois…