Faisant suite aux nouvelles mesures annoncées mardi soir par le Prince Albert II de Monaco, Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement et Ministre de l’Intérieur, a pris la parole pour préciser les annonces et les décisions prises par S.A.S le Prince Souverain.

 

Afin d’atténuer au maximum la propagation du coronavirus, qui ne cesse de prendre de l’ampleur depuis quelques jours, le Gouvernement de Monaco a pris la décision de limiter au strict nécessaire les déplacements au sein de la Principauté. Ce mercredi matin, et faisant suite aux annonces faites par le Prince Albert II de Monaco qui a décrété l’isolement mardi soir et effectif depuis mercredi minuit, Patrice Cellario, Conseiller du Gouvernement et Ministre de l’Intérieur, a donné des précisions quant aux prérogatives mises en place.

 

À l’instar des mesures appliquées sur le territoire français, « seuls les déplacements jugés indispensables seront assurés. » Ainsi, aller faire ses courses, apporter du soutien à une personne en difficulté dans son entourage familial, aller se faire soigner, sortir ses animaux de compagnie ou s’aérer pour faire de l’activité physique sera toléré et aucune attestation ne sera demandée. « À la différence des décisions prises par les autorités françaises, nous n’exigerons aucune auto-déclaration, a précisé Patrice Cellario. Nous sommes un petit territoire et nous pensons que l’appel à la responsabilité des usagers, des résidents et des Monégasques sera suffisant pour que chacun prenne conscience de la nécessité de veiller à ce que la barrière de transmission de ce virus soit respectée par chaque individu. » Les contrôles seront assurés par la sécurité publique, même si aucune sanction n’est prévue pour l’heure.

 

Une lettre de mission sera en revanche obligatoire pour les travailleurs monégasques, dans les cas « où le travail ne peut être différé ou exercé à distance. » Les employeurs devront ainsi missionner leurs employés grâce à un justificatif disponible et accessible sur le site du gouvernement. « J’appelle à la responsabilité de chacun parce que c’est une lutte que nous devons tous mener à titre individuel pour que collectivement la démarche ait du sens. »  

 

Intervention de M. Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Intérieur

Geplaatst door Gouvernement Monaco op Woensdag 18 maart 2020