Depuis 1964, la Fondation Princesse Grace apporte chaque année une précieuse aide à des actions humanitaires au profit des enfants, tout en soutenant des projets culturels à destination des étudiants. Plongée en pleine crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, la fondation créée par Grace Kelly, aujourd’hui présidée par la princesse Caroline de Monaco (le prince Albert en assurant la vice-présidence), n’a pas cessé ses activités pour autant. Mais elle a dû s’adapter. Explications.

« Si les enfants ne sont pas forcément les plus touchés par la crise, depuis que nous sommes confinés, les Maisons des parents* ont été obligés de fermer leur porte, explique Caroline O’Conor, directrice administrative de la Fondation Princesse Grace. Les parents sont donc obligés de trouver d’autres solutions pour héberger leurs enfants à côté des hôpitaux. Ils se rabattent souvent sur les hôtels, malheureusement beaucoup plus chères. »

Une aide exceptionnelle de 80 000 euros débloquée par la Fondation

Impactée par la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du Covid-19 depuis plusieurs semaines, la Fondation Princesse Grace tente de se réinventer, pour continuer à aider les enfants hospitalisés et leur famille. « À Lyon, pratiquement tous les services de réanimation pédiatrique ont été réquisitionnés pour accueillir des adultes en réanimations, souligne Caroline O’Conor. Les enfants qui devaient normalement être pris en charge à ce moment-là ont été transférés à l’hôpital Necker de Paris, ce qui oblige les gens de provinces à se tourner vers la capitale, avec toutes les contraintes financières qui vont avec, entre le transport et le logement. »

Face à ces besoins, la Fondation a pris la décision de débloquer en urgence une aide exceptionnelle, d’un montant de 80 000 euros, afin de subvenir aux besoins des enfants et des familles qui en ont le plus besoin.

Une crise évidemment sans précédent

Créée en 1964 par la Princesse Grace de Monaco, la Fondation s’est d’abord orientée sur un volet culturel, en venant en aide aux artisans, afin que ces derniers puissent vivre de leur travail. « Mais en 1982, au décès de la Princesse, la présidence a changé et la Princesse d’Hanovre a souhaité réorienter les missions de la Fondation vers l’humanitaire », se remémore la directrice administrative. En 1990, la Fondation Princesse Grace devient partenaire de l’hôpital Necker de Paris, avant de s’étendre à travers le pays. « Aujourd’hui, la branche humanitaire est la plus grande dépense de la Fondation. Nous avons des partenariats avec près de soixante-deux hôpitaux en France. »

Le report du Bal de la Rose pourrait avoir des conséquences

Si la Fondation fonctionne essentiellement sur des fonds propres, elle bénéficie également de certaines donations, dont celles liées au Bal de la Rose**. « Malheureusement, cette année, le Bal n’a pas eu lieu. Nous verrons s’il sera reporté lors du dernier trimestre de l’année, mais il est évident que le Bal de la Rose nous apporte des ressources très importantes. » Si l’évènement venait à être annulé, la Fondation serait certainement contrainte de réduire la voilure. « En temps normal, nous finançons la recherche en pédiatrie en aidant des laboratoires supplémentaires. Cette année, nous allons être obligés de nous adapter. »

* Parce qu’une hospitalisation de longue durée est éprouvante, que les hôtels sont souvent trop coûteux et que les structures médicalisées ne sont pas des solutions adaptées pour accompagner des enfants hospitalisés, les « Maisons des parents » proposent un univers chaleureux et convivial pour veiller au bien-être des enfants. La Fondation contribue financièrement à la construction, à la rénovation et à l’entretien de « Maisons des parents » à travers la France.

** Le Bal de la Rose a été créé par la Princesse Grace en 1954. Il est organisé chaque année en mars par le groupe Monte-Carlo SBM dans la prestigieuse Salle des Etoiles du Sporting Monte-Carlo.

La Fondation Princesse Grace en chiffres (en 2018)

Humanitaire/Recherche pédiatrique

  • 3 170 000 € consacrés à l’équipement du nouveau service de pédiatrie de l’hôpital de Monaco
  • 637 793 € pour aider 2 307 enfants dans 62 hôpitaux pédiatriques français
  • 420 000 € d’aide aux laboratoires de recherche médicale pédiatrique
  • 150 000 € (sur un total de 1 543 292 € en 16 ans) pour construire et rénover deux maisons des parents hospitalières
  • 24 500 € à destination des associations humanitaires locales à l’occasion de Noël
  • 10 000 € d’actions humanitaires internationales

Actions culturelles

  • 132 530 € de bourses allouées aux jeunes artistes étudiants
  • 24 000 € décernés aux artistes récompensés par la Fondation Prince-Pierre
  • 192 369 € consacrés au fonctionnement de la Princess Grace Irish Library
  • 231 933 € consacrés au fonctionnement des Boutiques du Rocher

Des comptes significatifs

Le « Bal de la Rose » qui a lieu chaque printemps, est une ressource financière capitale pour la Fondation (468 449 € en 2018), ainsi que les donations (139 884 € en 2018). Et depuis toujours, la Fondation consacre 100 % des dons qu’elle reçoit chaque année à l’action humanitaire au profit des enfants.

Pour faire un don: par chèque au nom de la Fondation Princesse Grace, BP 520, MC98015 Monaco Cedex; par virement bancaire au CFM Indosuez Wealth, IBAN MC49 1273 9000 7001 2497 4000X02 – BIC CFMOMCMXXXX. Plus d’infos: fpg@monaco.mc – www.fondation-psse-grace.mc