Malgré le bouleversement provoqué par la crise sanitaire mondiale, the MedFund a octroyé 1.8 million d’euros au bénéfice des aires marines protégées de la Méditerranée. Le fond bénéficie du soutien financier du Gouvernement de Monaco et de la Fondation Prince Albert II de Monaco. 

Le Président S.E. Monsieur Fautrier et les administrateurs du MedFund ont tenu leur 12ème Conseil d’administration par visioconférence le mardi 24 mars. Le Conseil d’administration a approuvé un financement d’1.8 million d’euros au bénéfice des aires marines protégées de Tunisie et d’Albanie pour les 5 prochaines années. Ce soutien, octroyé à des organisations locales de la société civile et aux agences nationales en charge des aires protégées, contribue au financement pérenne des activités essentielles à la gestion effective de ces espaces naturels dans le but d’en préserver les écosystèmes marins et les populations qui en dépendent.

Les aires marines protégées des îles Kuriat, de la Galite, de Kneiss, de Zembra et Zembretta en Tunisie et l’aire marine protégée de Karaburun Sazan en Albanie vont bénéficier du soutien du MedFund jusqu’en 2024.

Un prochain appel à manifestation d’intérêt sera lancé au mois de juin afin de soutenir de nouvelles aires marines protégées en Méditerranée.

Travel Club Monaco

La gestion efficace des aires marines protégées (AMP) de Méditerranée est une condition indispensable pour assurer une protection pérenne de la biodiversité marine. Pour cette raison, la France, Monaco, la Tunisie et la Fondation Prince Albert II de Monaco, ont créé, en 2015, un fonds environnemental dédié aux AMP de Méditerranée : The MedFund.

The MedFund bénéficie du soutien financier du Gouvernement de Monaco, de la Fondation Prince Albert II de Monaco, du Fonds pour l’environnement mondial (GEF), du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et de l’Agence française de développement (AFD). The MedFund contribue, depuis sa création, à la protection des espaces marins parmi les plus sensibles du bassin méditerranéen avec pour objectif de soutenir une vingtaine d’AMP dans 7 pays de la Méditerranée d’ici 2025.