Les bateaux privés peuvent de nouveau prendre le large et les hélicoptères privés sont autorisés à redécoller. Après 49 jours, le Rocher amorce un déconfinement « progressif et prudent ». Administrations, commerces, lieux de culte et restaurants, Monaco Tribune fait le point sur la façon dont la Principauté organise son retour à une vie normale en même temps que l’Italie, mais une semaine d’avance sur la France. 

 

Un bilan sanitaire encourageant

Depuis déjà dix jours aucun nouveau cas positif au Covid-19 n’a été déclaré, laissant le nombre à 95 personnes contaminées à Monaco. Au total, 82 personnes ont guéri, une seule personne est encore en réanimation au Centre Hospitalier Princesse Grace et quatre autres sont toujours prises en charge par le Centre de Suivi à Domicile. Après avoir accompagné 117 patients, le Centre va réduire son équipe. Le Centre a été lancé au début de la crise sanitaire pour assurer un suivi avec les patients malades et alléger le service hospitalier. Une mission accomplie ! Si besoin, le Centre pourra reprendre son activité à tout moment.

Un déconfinement sous contrôle

Même si les monégasques peuvent circuler librement sur le territoire sans avoir à justifier de ses déplacements, les agents de la Sûreté publique veillent au bon respect des consignes, notamment à la frontière avec la France. Les agents vérifient que les automobilistes en provenance de France soient bien munis de leur justificatif de déplacement professionnel.

Le Rocher a mis en place le principe du « stop-and-go » pour permettre un retour progressif des activités économiques et récréatives avec possibilité d’arrêter et de décréter un nouveau confinement en cas de nouvelle vague de contamination.

Les commerces rouvrent leurs portes

Depuis le tout premier jour de la levée du confinement le centre commercial Métropole Shopping Center accueille de nouveau les clients grâce à 98% des élégantes boutiques qui ont repris leurs activités. Les conseillers-ministres Jean Castellini (Économie et Finance) et Didier Gamerdinger (Affaires sociales et Santé) sont allé à la rencontre des commerces pour s’assurer que toutes les mesures barrières ont été mise en œuvre tant pour les clients que pour les employés.

coronavirus monaco

Direction de la Communication

La direction du Métropole Shopping Center a mis à disposition des boutiques un kit avec les bonnes pratiques et les consignes à suivre en prévention du COVID-19. Des masques sont également distribués gratuitement à chaque client aux entrées de ce centre commercial emblématique.

« Les restrictions sanitaires mises en place sont très bénéfiques pour nos équipes et nos clients mais malheureusement pour le commerce cela limite le nombre de personnes en magasin », a souligné Dominique Gastald, président de l’Association des Exploitants du Metropole Shopping Centre.

Les cafés et restaurants doivent quant à eux s’armer de patience. N’ayant pas la possibilité de proposer une restauration sur place, les restaurateurs essayent de s’organiser avec des services de vente a emporter.

Monaco déconfinement

Direction de la Communication

De surcroît, pour assurer le bon fonctionnement de la levée du confinement, le port du masque est obligatoire dans certains lieux publics comme dans les bus et les boutiques, mais aussi sur les marchés de Monte-Carlo et de la Condamine. Un espace sanitaire de 1,50 mètre entre chaque personne doit aussi être respecté.

Rentrée pour les enfants, télétravail pour les parents

La Rocher a organisé des rentrées par niveau, à l’inverse de l’Hexagone. Le gouvernement princier a souhaité d’abord accueillir les élèves qui passent des examens cette année afin de leur permettre d’avoir de meilleurs résultats et de leur venir en aide dans le cadre de leur contrôle continu. Les élèves de Première, Terminale et les étudiant en BTS seront les premiers à reprendre le chemin de l’école lundi prochain. Suivis par les 6e et 3es des collèges le 18 mai et une semaine après le 25 mai, les écoliers de CP et CM2. Certains élèves ne retourneront pas en classes avant la rentrée prochaine. Tout a été mis en place pour garantir les mesures sanitaires recommandées.

ecole monaco coronavirus

Direction de la Communication / Manuel Vitali

« Nous voulons être très prudents, ne courir aucun risque, et il était plus simple de sensibiliser d’abord les lycéens. Ce qui permettra aussi de venir en aide aux élèves qui passent des examens, pour améliorer leur moyenne en contrôle continu, car les notes obtenues à distance pendant le confinement ne compteront pas dans les classes à examens », a précisé à l’antenne de Monaco Info Isabelle Bonnal, dirigeante de l’Éducation nationale.

Par ailleurs, le Conseil national de Monaco a adopté un nouveau projet de loi, voté à l’unanimité, rendant obligatoire le télétravail durant la crise sanitaire quand cela est possible. Le Ministre d’État Serge Telle, de son côté, a souligné son efficacité : « L’obligation du télétravail sur les postes qui le permettent est un compromis remarquable et particulièrement utile dans le cadre de la crise actuelle. »

Une reprise progressive et encadrée de l’activité judiciaire

Malgré le confinement, l’activité judiciaire à Monaco a continué pendant la plus longue fermeture du Palais de Justice. Quelques employés étaient présents sur place pendant le confinement, mais désormais tout est organisé pour accueillir les professionnels et le public. Les salles sont désinfectées, un système de marquage au sol est mis en place et le rassemblement de plusieurs personnes dans un même lieu est limitée grâce aux outils informatiques. Le Palais de Justice prévoit un retour des audiences à la normale pour la fin du mois de mai.

Les fidèles doivent garder une distance de sécurité sanitaire

La messe dominicale et les jours de fête vont toujours être célébrés à distance sur les réseaux sociaux. Cette mesure a pour but de protéger les personnes les plus vulnérables en restant confiné. Les lieux de cultes sont quant à eux ouverts, mais le port du masque y est obligatoire et le nombre de fidèles autorisés à l’intérieur des églises est limité.

Le gouvernement princier reste positif et espère que d’ici un mois, en fonction de l’évolution de la pandémie durant le premier mois du déconfinement monégasque et si toutes les conditions sont réunies, les restaurants, cafés, et d’autres lieux encore fermés pourront eux aussi recevoir à nouveau le public.