Il y a 50 ans, il sortait son premier album avec son groupe The Stooges. Aujourd’hui, Iggy Pop est toujours sur scène et il sera au Grimaldi Forum de Monaco le 1er avril 2021. Retour sur une carrière piquante… à son image !

Quand on parle d’Iggy Pop, on pense grunge, rock et sans aucun doute excentricité ! Il faut dire que le goût de la marginalité lui est apparu très tôt. Né en avril 1947, d’un père professeur d’anglais, James Newell Osterberg, de son vrai nom, passe son enfance et son adolescence dans une caravane dans la banlieue de Détroit, aux Etats-Unis.

Fan de musique, il se lance comme batteur avec un groupe local The Iguanas, qui lui inspirera son nom de scène et qui lui donnera son surnom l’Iguane. Quelques années plus tard alors qu’il travaille dans un magasin de disques, il fait la rencontre des frères Asheton et de Dave Alexander. Ensemble, ils formeront les Psychedelic Stooges, qui deviendront The Stooges.

À l’origine du punk

Après un premier album en 1969, le groupe sort Fun House en 1970, un album considéré comme étant à l’origine du punk. Malgré le succès, leur label Elektra rompt leur contrat suite à des concerts jugés choquants et à des addictions à la drogue. Iggy Pop décroche et s’installe alors en Floride où il devient… gardien d’un terrain de golf !

Mais c’était sans compter sur son ami David Bowie qui fait signer Iggy Pop chez CBS et réunit The Stooges pour l’album Raw Poser. Mais la drogue est plus forte et encore une fois, Iggy Pop est renvoyé de sa maison de disque, entraînant la dissolution du groupe, et poussant le chanteur dans la rue.

Son premier album solo The Idiot

Toujours accro à l’héroïne, Iggy Pop demande alors à être interné en hôpital psychiatrique pour une désintoxication. Mais l’artiste anglais David Bowie est toujours à ses côtés. C’est lui qui lui trouve un nouveau label, RCA, et qui le pousse à enregistrer son premier album solo The Idiot. On est en 1976.

Iggy Pop s’installe alors en Europe et vit avec David Bowie. En France, on le découvre pour la promotion de son album à l’occasion du journal de 13 heures, durant lequel le chanteur, habillé d’un simple short, va faire une démonstration de culturisme au présentateur Yves Mourousi. Une provocation pour des milliers de téléspectateurs de l’époque mais qui permettra à Iggy Pop d’entrer dans la légende punk.

Le roi des concerts inoubliables

Il enchaine ensuite les excentricités mais également les échecs. Durant les années 80 et 90, Iggy Pop devient définitivement le roi des concerts inoubliables, et ce malgré des succès commerciaux très mitigés pour ses albums. C’est également à ce moment qu’il va se lancer dans le cinéma.

A la fin des années 90, toujours très populaire dans l’Hexagone, il déclare alors son amour pour la France en faisant un duo avec François Hardy ou en sortant en 2009 un album inspiré de jazz et de chanson française, intitulé Préliminaires. Iggy Pop a accompagné récemment encore sur scène la chanteuse Jane Birkin, en interprétant des titres de Serge Gainsbourg.

En raison de la crise sanitaire, la tournée d’Iggy Pop qui devait passer par le Grimaldi Forum Monaco le 10 septembre est reportée à l’année prochaine. Les billets achetés restent valables pour le 1er avril 2021. La nouvelle date monégasque du chef de file de la provocation est donc à ne manquer sous aucun prétexte !

Pour plus d’informations : Iggy Pop à Monaco

Par Claire Guillou