Le Rocher a célébré le 5 juin la Journée Mondiale de l’Environnement. À cette occasion, la Principauté s’est jointe à 14 autres pays dans un appel aux gouvernements du monde à protéger l’environnement.

« Il est important de porter l’attention du plus grand nombre sur cette biodiversité que bien trop souvent nous ignorons », a déclaré Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme ce 5 juin. Selon la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, sur plus de 116 000 espèces étudiées, plus de 31 000 sont considérées comme menacées.

Préserver au moins 30% des terres et des océans

En ce jour dédié à la biodiversité, la Principauté de Monaco a rejoint l’appel à l’action de la Coalition pour une haute ambition pour la nature et l’homme, un groupe intergouvernemental qui défend la protection d’au moins 30 % des terres et des océans du monde d’ici 2030. « Cette pandémie apporte une preuve sans précédent et puissante que la nature et l’homme partagent le même destin et sont bien plus étroitement liés que la plupart d’entre nous ne l’ont réalisé », a assuré Laurent Anselmi, Conseiller de Gouvernement – Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération qui représente Monaco dans cette coalition.

Ce nouvel engagement renforce les actions de la Principauté en faveur de la conservation de la biodiversité. En plus des programmes de suivi de la faune et de la flore marines et terrestres, le Gouvernement princier travaille également sur la mise en œuvre d’une Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) à Horizon 2030. Objectifs : renforcer la place de la nature en ville, améliorer le cadre de vie et s’adapter aux changements climatiques.