La crise sanitaire n’aura pas eu raison des festivités de la Saint Jean, célébrées ce 23 juin en soirée sur la place du Palais princier.

Chaque année, le Rocher célèbre la naissance de Saint Jean-le-Baptiste, le prophète qui avait annoncé la venue du Messie. Pour cette occasion, un grand feu de joie – ou batafoegu en monégasque – a eu lieu sur la Place du Palais princier, après la traditionnelle cérémonie religieuse en la Chapelle Palatine.

Une fête sous respect des précautions sanitaires

Une centaine de visiteurs étaient présents sur place pour assister à la fête. Célébration qui s’est déroulée dans des circonstances particulières, crise sanitaire oblige. Pas d’orchestre et seulement cinq danseuses du groupe folklorique « La Palladienne de Monaco » – contre vingt habituellement – qui ont dû adapter leurs chorégraphies aux exigences de la distanciation physique.

Le Prince Albert, son épouse la Princesse Charlène et leurs deux enfants, le Prince Héréditaire Jacques et la Princesse Gabriella, ont assisté aux festivités depuis le Palais princier. Habituellement répartie sur deux jours, la fête de Saint-Jean ne se poursuivra pas ce 24 juin en raison du contexte sanitaire.