La Compagnie des Ballets de Monte-Carlo reprendra le chemin de la scène pour la saison d’hiver 2020/2021 avec cinq représentations de mi-octobre à début janvier.

Depuis le déconfinement, les danseurs de la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo travaillent sans relâche pour offrir une saison d’exception aux spectateurs. Au programme, cinq ballets mis en scène par Jean-Christophe Maillot, à la tête des Ballets de Monte-Carlo depuis 1993. Toutes les représentations auront lieu au Grimaldi Forum et les danseurs seront accompagnés par l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. Pour l’occasion, nous vous avons sélectionné deux dates.

Opus 60, un ballet sur le temps qui passe

Du 11 au 13 décembre, la Compagnie interprètera « Dov’è la Luna », une « messe solennelle pour sept danseurs » qui joue entre l’ombre et la lumière et qui explore le lieu entre la vie et la mort. Viendra ensuite « Opus 60 », dernière création de Jean-Christophe Maillot, qui soufflera bientôt ses soixante bougies. Une pièce sur le temps qui passe, mais abordée « avec cette joie de vivre qui le caractérise et une soif de créer demeurée intacte ».

Les 18 et 19 décembre, les spectateurs pourront assister à une version modernisée de « Cendrillon » dans laquelle Jean-Christophe Maillot utilise le contexte d’une famille recomposée « pour imaginer des personnages vaniteux et désoeuvrés qui tentent d’exister dans un monde dégoulinant d’artifices », en opposition avec la simplicité de Cendrillon.

Pour plus d’informations sur les dates des représentations et la billetterie, rendez-vous sur le site de la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo