L’attente a été longue mais les concerts de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo (OPMC) vont enfin recommencer. Au programme pièces connues et moins connues, ainsi que Beethoven qui fête ses 250 ans en 2020. À suivre de près le nouvel artiste en résidence, Alexandre Kantorow surnommé « le jeune tsar du piano ». 

« Que les concerts, la musique, nous auront manqué pendant toutes ces semaines où la vie a été suspendue… ». Ainsi commence le nouveau programme de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. À l’affiche ? Beethoven bien sûr, car cette année marque la commémoration du 250e anniversaire de la naissance du compositeur, mais aussi Bruckner, Mendelssohn, Mozart et Schumann. 

En 2021, cela fait aussi dix ans depuis le décès de l’ancien chef d’orchestre de la philharmonique, Yakov Kreizberg. En son honneur, L’OPMC a inclus dans son programme les pièces de prédilections de ce musicien qui avait un faible pour les compositeurs allemands.  

C’est un programme qui fait voyager. Après l’Allemagne de Beethoven, on passe à « Mozart à Prague » et « Âme et sentiment Russe », pour ensuite revivre la Paris de l’avant-guerre avec Débussy, Ravel et l’España d’Emmanuel Chabrier lors d’un concert intitulé « Passion et Humour ».

Un prodige pour s’émerveiller

Des interprètes exceptionnels sont à découvrir dès Septembre. Méritent une mention particulière la pianiste argentine Marta Argerich ainsi que Renaud Capuçon, et surtout le pianiste Alexandre Kantorow, qui est l’artiste en résidence de la saison. Surnommé le « le jeune tsar du piano », le magazine de musique classique Fanfare l’a même décrit comme étant « Liszt réincarné ». Il est d’ailleurs le premier Français à avoir gagné le prestigieux prix Tchaikovsky. 

La musique de l’école à l’hôpital

Il y aura des concerts, mais pas seulement. En effet, la philharmonie s’implique dans la vie de la Principauté. Au Centre Hospitalier Princesse Grace, des concerts auront lieu tout au long de l’année dans le but d’offrir aux résidents « des moments de partage et de convivialité dans un esprit d’échange intergénérationnel ». Dans les écoles, la philharmonique propose un programme varié en collaboration avec la Diréction de L’Education Nationale: de la découverte des différentes familles d’instruments pour les classes maternelles, à l’étude du lien entre la musique et l’art ou la littérature pour les lycéens.

Consulter le programme de la saison 20/21