Une attaque au couteau a été commise ce matin, dans la basilique Notre-Dame à Nice. Trois personnes ont été tuées.

Un homme présenté comme le gardien de l’église ainsi qu’une septuagénaire ont été tués dans l’église. La troisième victime, une femme d’une quarantaine d’années qui s’était réfugiée dans un café voisin, est décédée des suites de ses blessures. L’attaque a également fait plusieurs blessés.

L’assaillant a été arrêté par la police. Blessé à l’épaule, il a été transporté à l’hôpital.

Motivations terroristes confirmés

« Je confirme que tout laisse supposer à un attentat terroriste au sein de la basilique Notre-Dame », a déclaré Christian Estrosi, maire de Nice, sur Twitter. L’agresseur « n’a cessé de répéter devant nous ‘Allah Akbar’ alors qu’il était médicalisé sur place », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre français, Jean Castex, a annoncé que le plan Vigipirate était relevé à son niveau d’alerte le plus haut, « urgence attentat ». Le Parquet national antiterroriste a été saisi. Le président français Emmanuel Macron est attendu à la basilique Notre-Dame dans l’après-midi.