Malmenée sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (4-1) ce dimanche soir, la défense monégasque a souffert tout au long de la première période. Mention spéciale à Youssouf Fofana, omniprésent dans l’entrejeu. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco.

>> À LIRE AUSSI : L’AS Monaco s’effondre à Lyon (4-1)

Benjamin Lecomte (4) : Deux parades solides devant Karl Toko-Ekambi en première période, de belles anticipations sur des ballons en profondeur des lyonnais, mais quatre buts encaissés à l’arrivée. Si Lecomte ne peut pas faire grand chose sur les quatre buts, le portier français aurait pu mieux faire sur le premier but de Toko-Ekambi (34′, 2-0).

Djibril Sidibé (4) : Une énergie débordante en début de match, des accélérations tranchantes sur son côté droit, un centre parfait que Youssouf Fofana a repris de la tête (11′), mais aussi un pénalty concédé après un croc-en-jambe sur Toko-Ekambi. Remplacé par Caio Henrique (46′), qui s’est montré solide, sans pour autant briller.

Axel Disasi (3) : De retour après deux matchs de suspension, l’ex-rémois a souffert pendant quarante-cinq minutes. Très tendre sur une accélération de Memphis Depay en tout début de match, Disasi a de nouveau fait preuve de fébrilité sur l’ouverture du score de ce même Depay (12′, 1-0). En difficulté dans ses transmissions, le défenseur monégasque a été aux abonnés absents sur le premier but de Toko-Ekambi. Du mieux au retour des vestiaires, mais un match à oublier rapidement.

Benoît Badiashile (3) : Un peu moins à la peine que son compère de charnière, l’international espoir français n’a tout de même pas résisté à l’accélération de Tino Kadewere qui a entraîné le premier but de Toko-Ekambi. Auteur d’une passe hasardeuse de la tête qui a rebondi sur Florentino Luis, Badiashile est également fautif sur le deuxième but de Toko-Ekambi. Plus serein en deuxième période, à l’image de toute l’équipe monégasque.

Ruben Aguilar (5) : Transparent offensivement en première période, coupable de certains errements dans son dos, Aguilar a réalisé une belle deuxième mi-temps après avoir été replacé sur le coté droit de la défense. Une grosse débauche d’énergie, comme souvent, et une capacité à se projeter rapidement vers l’avant. De quoi obtenir un pénalty au retour des vestiaires que Wissam Ben Yedder n’a pas manqué de transformer (48′, 4-1).

Florentino Luis (3) : Son positionnement a été difficilement lisible. Positionné très bas, le Portugais a navigué entre Disasi et Badiashile et a semblé déstabiliser la charnière monégasque. Mêlé avec Badiashile au cafouillage qui a coûté le quatrième but lyonnais, Florentino Luis a été remplacé par Cesc Fabregas (46′), qui n’a pas eu son rayonnement habituel affiché cette saison.

Aurélien Tchouaméni (4) : Un peu de déchets dans la passe, pas assez costaud dans la récupération et pas assez présent vers l’avant, l’ex-bordelais n’a pas signé une grande prestation au milieu de terrain. Remplacé par Sofiane Diop (78′)

Youssouf Fofana (6) : Le meilleur joueur monégasque sur la pelouse. Intéressant offensivement, le milieu de terrain a bien failli ouvrir le score de la tête en début de match sur un service parfait de Djibril Sidibé. Auteur d’une frappe splendide aux 25 mètres détournée par Anthony Lopes après un contrôle orienté parfait (19′), Fofana s’est aussi montré précieux dans la récupération. Une belle ouverture pour Ben Yedder en deuxième mi-temps.

Stevan Jovetic (5) : Intéressant sur coups de pieds arrêtés, le Monténégrin s’est offert un petit festival plein axe et a facilité les transmissions par ses décrochages. Remplacé par Chrislain Matsima (46′), plutôt solide malgré un carton jaune rapide, et qui a permis de stabiliser la défense monégasque aux côtés de Disasi et Badiashile dans une défense à cinq.

Gelson Martins (4) : Beaucoup de prises de balle, une volonté d’accélérer le jeu, mais des accélérations souvent peu tranchantes. Plus disponible en deuxième période, le Portugais a beaucoup donné sans se montrer décisif. Une habitude cette saison. Remplacé par Kevin Volland (78′).

Wissam Ben Yedder (5) : Remuant, l’international français s’est battu sur le front de l’attaque. En vain. Esseulé comme souvent cette saison, Ben Yedder a eu peu de ballons à se mettre sous la dent. Auteur du seul but monégasque de la rencontre sur pénalty, l’ancien buteur du FC Séville a inscrit sa cinquième réalisation en Ligue 1 de la saison.