Malgré une circulation de la Covid-19 très active en ce moment, le Gouvernement princier appelle les résidents à se faire vacciner contre la grippe. En effet, il en va de la responsabilité de ces derniers de tout mettre en œuvre pour limiter au maximum les effets conjugués des deux virus.

Après un lancement le 15 octobre dernier, la deuxième phase de la campagne de vaccination a démarré mardi 3 novembre. Inaugurée par quatre membres du Gouvernement princier qui se sont fait vacciner, la campagne n’a plus pour principale cible les plus de 65 ans. Au contraire, l’ensemble des Monégasques et des Résidents sont conviés à se procurer le vaccin dans une officine de la Principauté. Une fois reçu, ils doivent se le faire administrer par un pharmacien, médecin traitant ou un(e) infirmier(e) libéral(e).

Un vaccin avantageux en cette période de crise sanitaire

La grippe saisonnière et la Covid-19 sont certes des virus très différents, mais ils provoquent des symptômes similaires : fièvre, toux, fatigue, douleurs musculaires. Ainsi, le diagnostic entre les deux sera plus rapide si une personne infectée est vaccinée contre la grippe. S’ajoute à cela un critère fondamental en cette période de crise sanitaire : la vaccination permet de soulager les établissements de soins en évitant les hospitalisations liées à la grippe. Enfin, le vaccin permettrait de diminuer le nombre de journées d’arrêt de travail ou de scolarité.