Lancé le 26 mars lors de la première vague du Covid-19, Menton Livraison est né sous l’impulsion de douze étudiants de Sciences Po Menton. Depuis ce mercredi matin, le service de livraison gratuit pour les personnes vulnérables a repris du service avec une troisième édition.

Les élèves de Sciences Po ont du coeur. Après avoir assuré près de 900 livraisons durant le premier confinement, l’équipe d’étudiants —parmi lesquels les fondateurs Mathilde de Solages et Tommaso Campomagnani— redoublent d’efforts pour livrer gratuitement les personnes vulnérables et âgées à Menton. Forts de leur précédente expérience, les douze camarades proposent désormais 200 produits, contre 28 lors de la première version. Comme dans un supermarché virtuel, les intéressés pourront donc déambuler entre les stands de la « poissonnerie », du « traiteur » ou encore de la « charcuterie ». Enfin, ils pourront passer leur commande en ligne sur le site de Menton Livraison ou par téléphone au 04 89 41 83 28. Du lundi au vendredi entre 8 heures et 12 heures.

Un élan de solidarité encouragé par de nombreux partenaires

Si au départ, tout partait d’une simple idée, aujourd’hui Menton Livraison est soutenu par de nombreux acteurs locaux, privés et gouvernementaux. Parmi eux Sciences Po et U Express Centre auquel toutes les commandes sont transmises. Mais également la mairie de Menton et son Centre Communal d’Action Sociale qui ont mobilisé trois camions frigorifiques ainsi que trois agents municipaux pour les conduire afin d’assurer les délais de livraison. « Il y a une vraie nécessité, une demande réelle. Néanmoins, si on se mobilise, c’est avant tout parce que c’est un devoir » assure Joseph Moussa, un des membres du projet.