Alors que l’AS Monaco reste sur une série de quatre victoires consécutives en championnat, l’entraîneur monégasque s’est exprimé en conférence de presse avant le déplacement de son équipe à Lille pour le compte de la 13e journée de Ligue 1.

Conscient du défi, celui de la confirmation, qui attend les siens lors des prochaines semaines, avec notamment deux déplacement face à des grosses écuries du championnat – Lille ce dimanche (13h), Marseille samedi prochain (17h) – Niko Kovac s’est montré impatient à l’idée d’affronter le LOSC, « une belle équipe », qu’il a « regardé hier (jeudi) en Ligue Europa » et qu’il juge « très homogène. »

Satisfait de la série de victoires actuelle, l’entraîneur monégasque a évoqué plusieurs points en conférence de presse. Extraits.

La spirale positive actuelle de l’équipe

« Nous sommes contents, car nous restons sur une série très positive de quatre victoires d’affilée. Nous avons concédé seulement trois buts et en avons marqué douze, donc nous sommes sur la bonne voie. Alors oui nous allons connaître deux gros matchs, deux tests.

>> À LIRE AUSSI : Caio Henrique, et si c’était lui, « le futur de l’AS Monaco » ?

Travel Club Monaco

Mais je crois que l’on a montré contre Paris que l’on pouvait répondre présent dans ce type de rencontre. Après Lyon, nous avons modifié notre schéma tactique pour s’adapter à nos forces, en jouant nos derniers matchs avec deux numéros 6. Je le répète, mais le dernier gros match contre le Paris Saint-Germain a été un très bon match. »

Le rôle du duo Tchouaméni-Fofana au milieu

« Je suis très satisfait de leurs performances. Nous avons essayé de leur expliquer la façon dont nous voulions jouer. Je pense que plus globalement, il fallait modifier la façon de faire les choses, de réfléchir. Je pense qu’ils se plaisent bien désormais dans cette philosophie, ils amènent du liant entre la défense et l’attaque. Il faut qu’ils continuent sur cette lancée. Ils ne sont pas très différents au final.

>> À LIRE AUSSI : Diop sur un nuage, Aguilar décisif… Les notes des Monégasques face à Nîmes

Ils sont très costauds, ils récupèrent beaucoup de ballons, et ils sont aussi très jeunes tous les deux, avec beaucoup d’envie. Il faut qu’ils continuent comme ça, pour progresser encore davantage. Je vois qu’ils sont en train de se développer, ils ont envie d’apprendre, car ils ne pensent pas qu’ils sont déjà arrivés. Je leur prédis en tout cas une belle carrière. A condition qu’ils continuent à travailler dur au quotidien. »

Son plan de jeu, son équipe type

« La façon de jouer, c’est exactement ce que j’imaginais dans ma tête, effectivement. Nous évoluons de manière agressive, nous créons beaucoup de possibilités offensivement, tout en respectant un certain équilibre défensif, donc oui c’est vraiment ce que je voulais en arrivant.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : L’AS Monaco renverse Nîmes et prolonge sa série d’invincibilité

Peut-être que Sofiane (Diop) par exemple, n’était pas dans l’équipe que j’imaginais au départ. Mais il est un très bon exemple du genre de joueur qui s’est imposé grâce à ses performances à l’entraînement et en matchs. C’est la même chose qu’Eliot (Matazo). En travaillant dur encore une fois, on peut arriver à tout. La concurrence est vraiment importante, elle est très élevée à l’entraînement, et c’est ce dont nous avons besoin pour avoir la meilleure équipe sur le terrain en championnat. Cela nous fait grandir en tant que groupe aussi. »