Après trois mois sur les grilles du siège de l’UNESCO à Paris, l’exposition photographique « Protéger le patrimoine mondial marin de l’UNESCO grâce à la recherche scientifique » débarque à Monaco du 7 janvier au 1er mars 2021.

Depuis 2017, le partenariat entre la Principauté de Monaco et l’UNESCO ne cesse de se renforcer. Ensemble, ils œuvrent à la conservation et la compréhension scientifique des sites marins inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Ainsi, cette exposition vient mettre en avant les recherches menées par les équipes scientifiques internationales et multidisciplinaires lors des Explorations de Monaco.

Parmi les cinquante sites marins inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, répartis dans 37 pays, quatre y sont représentés : le Parc naturel du récif de Tubbataha (Philippines), le Sanctuaire de faune et de flore de Malpelo (Colombie), le Lagon sud des îles Chelbacheb (Palaos) et les Lagons de Nouvelle-Calédonie (France).

>> LIRE AUSSI : Monaco se joint à l’UNESCO en faveur de la protection marine

Plongeon au coeur des profondeurs marines

Que ce soit en présentiel ou de manière digitale, les visiteurs pourront apprécier 21 clichés. Chaque image révèle une variété d’habitats ainsi qu’une vie marine encore méconnue. Entre recensement de la mégafaune, marquage des requins, exploration des grands fonds, adaptation des coraux au changement climatique, le voyage aquatique est assurée.

De plus, au-delà d’être une exposition à ne pas rater, l’événement s’inscrit dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030).

>> LIRE AUSSI : ONU : Monaco réitère son soutien aux océans, à la biodiversité marine et à la science