Grâce à un triplé d’Aleksandr Golovin, l’AS Monaco est allé s’imposer sur la pelouse du Nîmes Olympique (3-4), ce dimanche après-midi, enchaînant une septième victoire de suite. Étincelant, l’international russe a livré un récital, tandis que la défense monégasque est retombée dans ses mauvais travers. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : Monaco s’impose à Nîmes et poursuit sa série de victoires

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Sofiane Diop : « Je m’étais juré que je reviendrai à Monaco pour m’imposer »

Benjamin Lecomte (4) : Abandonné par sa défense sur les deux buts premiers buts nîmois (23’, 32’), le gardien monégasque est resté de marbre sur le coup-franc d’Eliasson (81’).

Djibril Sidibé (4) : Fautif sur le débordement côté gauche de Ferhat, l’international français a commis une erreur qui a entraîné l’ouverture du score (23’).

Guillermo Maripan (3) : Débordé par Ferhat sur le premier but, pris de vitesse à plusieurs reprises par Koné, passif sur le deuxième but nîmois et coupable d’une faute aux abords de la surface de réparation qui a permis à Eliasson de marquer sur coup-franc (81′), l’international chilien a vécu une rencontre pas loin d’être cauchemardesque.

Benoît Badiashile (4) : Sa prise de balle mal maîtrisée aux abords de la surface de réparation a coûté l’égalisation nîmoise en première mi-temps (32’). Attentiste sur le premier but, Badiashile a souffert, comme son compère de charnière.

Fodé Ballo-Touré (7) : Pour sa première titularisation depuis le naufrage face à Lens au Louis II, Ballo-Touré a fait beaucoup d’appels dans son couloir gauche en première période, offrant deux passes décisives à Golovin (3’, 12’). Un mauvais tacle à signaler tout de même sur Benharou (4’) qui lui a valu un jaune bien orangé. Remplacé par Caio Henrique (64’).

Aurélien Tchouaméni (5) : Solide dans la récupération en début de match, le milieu de terrain monégasque a orienté le jeu à plusieurs reprises, en trouvant Ballo-Touré souvent démarqué dans son couloir gauche. Pour le reste, une prestation moyenne, contrairement à ses dernières sorties.

Youssouf Fofana (5) : Comme Tchouaméni, le milieu de l’ASM n’a pas rayonné à Nîmes. Quelques belles passes inspirées, mais également des pertes de balles à déplorer et un pressing trop tendre. Avec trois buts encaissés, Fofana et l’entrejeu monégasque ont pêché, un peu, dans la récupération. Remplacé par Cesc Fabregas (56′).

Aleksandr Golovin (9) : Époustouflant. Pour sa première titularisation depuis son retour de blessure, l’international russe a été omniprésent à Nîmes. Auteur d’un triplé (3’, 12’, 62’), avec une reprise parfaite du gauche en déséquilibre, une frappe sèche dans la lucarne et un coup-franc majestueux, Golovin a été impliqué sur les quatre buts de l’ASM, puisque c’est lui qui trouve Volland en profondeur (78’). Un match qu’il n’est pas prêt d’oublier. Nous non plus. Remplacé par Ruben Aguilar (87′).

Sofiane Diop (4) : Tellement rare pour être souligné, la révélation de la saison a manqué son match, à l’image de ce face à face à bout portant qu’il aurait dû concrétiser sur un service parfait à ras-de-terre de Golovin (42’). Remplacé par Krépin Diatta (46’).

Kevin Volland (6) : Peu mis en évidence en première période, à l’image de sa dernière prestation face à l’OGC Nice, Volland a eu peu de ballons à négocier dans la surface adverse, se contentant de quelques déviations. Mais en fin de rencontre, lancé dans la profondeur par Golovin, l’international allemand a inscrit son douzième but de la saison en Ligue 1 d’un sublime ballon piqué (78’).  

Wissam Ben Yedder (4) : Sa sortie peu avant l’heure de jeu est à l’image de sa rencontre : frustrante. Alors qu’il pensait avoir marqué après avoir remporté son duel face à Reynet d’un plat du pied parfait, l’international français a vu son but refusé pour une très légère de hors-jeu (17’). Peu en vue, Ben Yedder a vécu un match compliqué. Remplacé par Stevan Jovetic (56’).