Au terme d’un match serré et indécis jusqu’au bout, la Roca Team a remporté la première manche de sa finale d’Eurocoupe, ce mardi soir à Gaston-Médecin, face à l’Unics Kazan (89-87). Le Prince Albert II était présent, aux côtés du Ministre d’Etat, Pierre Dartout, et du Président de l’AS Monaco Basket, Sergey Dyadechko.

Les « Roca Boys » ont pris une option. En s’imposant au bout du suspense sur leur parquet face aux Russes de l’Unics Kazan (89-87), les hommes de Zvezdan Mitrovic ne sont plus qu’à une victoire d’un premier titre européen.

Rob Gray (23 points) décisif

Dans le sillage d’un trio Dee Bost (16 points, 6 passes), Rob Gray (23 points, 4 rebonds) et Mathias Lessort (17 points, 5 rebonds) brillant, la Roca Team s’est imposée de justesse, en faisant preuve d’une grande force mentale, une nouvelle fois. Une victoire qui s’est dessinée au terme d’un quatrième quart temps marqué par la férocité et la rage des coéquipiers de Marcos Night (14 points, 6 rebonds).

Remporter le titre en Russie

Après une entame de match largement à leur avantage (11-2), les Monégasques ont accusé le coup dans le deuxième quart temps (19-26), laissant Kazan mener au score. Gênée par le géant ukrainien Artem Klimenko (22 points, 5 rebonds) et par l’expérimenté Jordan Theodore (15 points, 8 passes), la Roca Team a comme au tour précédent fait preuve de générosité pour renverser la partie et s’offrir un succès important.

>> À LIRE AUSSI : Portrait – Zvezdan Mitrović et la Roca Team, une relation étroite et indéfectible

Les Monégasques ne sont désormais plus qu’à une seule marche de remporter le plus beau titre de leur histoire. Pour cela, il faudra s’imposer vendredi prochain (18h) en Russie. En cas de défaite, un match d’appui décisif se disputerait dimanche, une nouvelle fois à Kazan.

Mathias Lessort (pivot de l’AS Monaco Basket) :

« Du soulagement ? On sera soulagé quand on aura gagné le titre. Pour l’instant, nous n’avons fait que la moitié du travail. On va se battre, on s’attend à un immense combat. Il faudra se donner à fond. Un titre européen, ce n’est pas rien. Nous sommes encore loin d’avoir gagné. »

>> À LIRE AUSSI : À la découverte de Mathias Lessort, pivot de l’AS Monaco Basket

Abdoulaye N’Doye (arrière de l’AS Monaco Basket) :

« Cette victoire est très importante. Mais nous n’avons rien célébré. Il faut maintenant aller gagner là-bas. Cette équipe de Kazan a beaucoup de talent. Ce n’est pas une équipe russe pour moi, c’est une équipe américaine. Nous allons travailler les pick-and-rolls. Depuis le début de la saison, nous jouons à huis clos. Il y aura du public en Russie, c’est bien, cela apportera de la ferveur. »