Alors que la saison touristique reprend progressivement son cours avec le prochain Grand Prix de Formule 1, le secteur monégasque de l’hôtellerie et de la restauration se voit de nouveau frappé par un plan de licenciement, celui de l’Hôtel Méridien Beach Plaza. Trente-et-un emplois sont actuellement menacés.

L’hôtel Méridien Beach Plaza connaît actuellement une situation financière critique, en raison de la crise sanitaire de la Covid-19. Après le plan social de la Société des Bains de Mer et celui de l’hôtel Fairmont Monte-Carlo, l’établissement se voit également obligé de se restructurer. Ce sont en tout 31 emplois qui se retrouvent menacés. Les départs volontaires seront privilégiés pour éviter de licencier au maximum.

31 emplois menacés alors que la saison touristique débute

« À l’heure où la saison d’été s’apprête à commencer et où l’on peut enfin espérer une reprise à peu près normale de l’activité, notamment avec les trois grands prix automobiles qui débuteront prochainement, la direction de cet établissement fait un choix que j’ai du mal à comprendre », regrette Olivier Cardot, Secrétaire général de l’Union des syndicats de Monaco, lors d’une interview récemment accordée à l’Observateur de Monaco.

Après avoir rappelé que l’hôtel Méridien Beach Plaza faisait partie des établissements bénéficiaires d’aides de la part du Gouvernement Princier, le syndicaliste s’interroge : « pendant combien de temps encore les autorités du pays vont-elles accepter que des employeurs, sous perfusion de l’État, licencient à tour de bras les travailleurs ? »

>> À LIRE AUSSI : À Monaco, quels secteurs recrutent ?